Semi-marathon international de Laâyoune : Le Kenyan Milton Rotich super favori

Semi-marathon international de Laâyoune : Le Kenyan Milton Rotich  super favori

Initiée par le club d’athlétisme de Sakia El Hamra sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette édition aura comme signe «Le sport au service du développement», en coordination avec la Ligue de Laâyoune et avec le soutien de la wilaya de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud et les conseils élus. Cette année, les organisateurs misent sur la participation de quelque 3.000 athlètes (hommes et dames) issus de 12 pays, outre le Maroc.  
Placé sous l’égide de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRAM), ce rendez-vous sportif connaîtra ainsi la participation d’athlètes venant de l’Ethiopie, Kenya, Afrique du Sud, Rwanda, Erythrée, Algérie, France, Russie, Espagne, Mauritanie et Tunisie.
Parmi les grands favoris de cette 16è édition figure notamment le Kenyan Milton Rotich, vainqueur du dernier semi-marathon du Suède. Milton avait en 2013 remporté en 2h08m55s le Marathon international du Grand Casablanca.
Selon les organisateurs, les prix de ce semi-marathon international seront réservés aux dix premiers athlètes hommes et aux six premières athlètes dames. D’autres prix seront décernés aux athlètes en herbe (-16 ans), aux enfants scolarisés et aux élèves des instituts de formation participant à ce semi-marathon de 4 km.

Et d’ajouter que cette manifestation n’aura rien à envier aux semi-marathons internationaux puisque le comité d’organisation adoptera les dernières technologies numériques et électroniques pour comptabiliser les chronos des participants selon les standards de la FRMA, de la Fédération internationale (IAAF) et de l’Association internationale des marathons et courses sur routes (AIMS).

La précédente édition (15è) a connu la participation de 1.200 athlètes. L’épreuve masculine a été dominée par le Marocain Abderrahim El Asri couvrant la distance en 1h.02.59. Chez les dames, le titre a été remporté par la Kenyane Polline Wanjku en 1h.13.24.
Cette manifestation sportive vise à promouvoir l’athlétisme dans la région et faire découvrir les potentialités touristiques et économiques et les spécificités socioculturelles locales. Un hommage sera rendu aux anciens champions et acteurs sportifs et médiatiques nationaux pour les services rendus au sport marocain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *