Sept députés marocains interpellés dans un aéroport américain

Sept députés marocains ont été interpellés puis retenus plusieurs heures dans un aéroport de l’Oregon (nord-ouest) à la suite d’une série de malentendus.
« Je suis très gênée. Je suis vraiment désolée de ce qui leur est arrivé ici », a affirmé Serena Cruz, une responsable du comité de Multhnoma où s’est déroulé l’incident.
Le groupe de parlementaires devait embarquer samedi à 7 heures du matin à l’aéroport international de Portland (Oregon) quand Abdellah Abbassi (PPS) a quitté le groupe pour prendre un café laissant son bagage à main. Quand il est revenu, le reste du groupe avait embarqué, laissant son bagage, signalé comme abandonné par un passager. Le député a été interpellé par des policiers alors qu’il récupérait son sac. Les protestations de ses collègues auprès de l’équipage n’ont pas permis d’arranger les choses en raison de la barrière du langage, a indiqué le quotidien local The Oregonian.
Au contraire, le commandant de bord de la compagnie Delta Air Lines a ordonné aux six parlementaires de quitter l’appareil et a prévenu l’Agence pour la sécurité des transports (TSA). Les agents américains se sont affolés en voyant des documents écrits en arabe et un post-it avec le nombre 911 sur l’un d’eux. 911 correspond, en anglais, à la date 11 septembre, jour des attaques sur New York et Washington en 2001. Plus tard, les policiers se sont souvenus que le 911 est aussi le numéro d’appel d’urgence aux Etats-Unis. Ce numéro avait été remis aux parlementaires… en cas de problème.
Il a fallu attendre l’arrivée d’un traducteur du FBI (police fédérale) pour lever les malentendus. Les députés ont manqué leur correspondance et ont passé la journée de samedi à l’aéroport avant de pouvoir prendre un autre vol tard dans la soirée. Le vice-directeur du TSA à Portland, Andrew Coose, a estimé que l’incident était « absolument malheureux ».
Rappelons que la délégation de parlementaires marocains effectue depuis le 20 janvier une visite de douze jours aux Etats-Unis. La délégation comprend Abdellah Abbassi (PPS), Abdellatif Aït Addi (MP), Amine Bakkali (USFP), Mohamed Fahim (PI), Khadaijtna Abouh Malainine (UC), Abdelaziz Omari (PJD) et Ahmed Salhi (RNI).
Cette visite intervient à l’invitation du Conseil américain des jeunes leaders politiques, un organisme bipartisan, dont le but est le renforcement des échanges de visites en vue de promouvoir l’entente et le dialogue entre les jeunes leaders politiques à travers le monde.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *