Septième festival des sciences à Tanger: Les innovations des jeunes mises en avant

Le programme de ce septième festival comporte, en plus des tables rondes traitant du climat, des expositions philatéliques ainsi que celles liées aux changements climatiques et recherches scientifiques.
Sensibiliser et s’informer sur la problématique des changements climatiques et des énergies renouvelables. Tels sont les principaux objectifs du septième festival des sciences, dont les travaux ont été inaugurés, lundi 25 avril, au Palais Moulay Hafid à Tanger. Initié par la fondation Sigma pour l’éducation, la culture et les sciences en partenariat avec le Club Unesco de Tanger et l’Académie régionale de l’éducation et de la formation, cet événement scientifique constitue la meilleure occasion pour «rapprocher les sciences au public en général et des élèves et étudiants en particulier», a indiqué Mohamed Semlali, directeur de cette édition et président de la fondation Sigma.

A l’instar des six précédentes éditions, les organisateurs cherchent à susciter la curiosité des jeunes étudiants et élèves des différents établissements de la région et les pousser à s’intéresser aux sciences. D’où l’idée de «la création d’une cité des sciences à Tanger. Ce projet permettra d’assurer au cours de toute l’année le rôle de ce festival qui a lieu tous les deux ans ou trois ans», a tenu à rappeler M. Semlali, faisant remarquer que ce projet dont l’annonce de sa réalisation avait eu lieu plus d’une dizaine d’années manque toujours du soutien pour voir le jour.Le choix du thème du changement climatique et des énergies renouvelables pour ce septième festival, selon les organisateurs, n’est pas fortuit. Surtout que «le Maroc se prépare pour la tenue d’un grand événement autour du climat, à savoir la COP22 qui aura lieu en novembre prochain à Marrakech et la MED COP22 en juillet prochain à Tanger», a souligné Azzeddine El Mounssi, chef du Centre régional de documentation, d’animation et de production pédagogique à Tétouan (relevant du ministère de l’éducation nationale).

Il est à noter que le programme de ce septième festival comporte, en plus des tables rondes traitant du climat, des expositions philatéliques ainsi que celles liées aux changements climatiques et recherches scientifiques. Un espace a été, à cet effet, aménagé pour mettre en avant les innovations scientifiques des jeunes de la région, et ce en rapport avec le thème principal de cet événement.

Ce festival se veut aussi itinérant en programmant des activités environnementales et scientifiques dans des établissements scolaires, dont les lycées Ibn Battouta, Ibn Al Khatib et Moulay Youssef à Tanger. Des séances de contemplation des étoiles sont organisées le soir au profit des participants et visiteurs dans les jardins du Palais Moulay Hafid. Ce qui permet «d’observer vers 20h15 et au télescope la planète Jupiter, qui est la plus grosse planète du système solaire», selon Vincent Hoyer, dirigeant de ces séances de contemplation et membre du comité d’organisation de ce festival.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *