Service sanitaire obligatoire: Le gouvernement prêt à faire des concessions

Service sanitaire obligatoire: Le gouvernement prêt à faire des concessions

Une rencontre vient d’être organisée conjointement entre les représentants des étudiants et médecins stagiaires et les ministères de la santé et de l’enseignement supérieur.

A l’issue de cette très attendue entrevue, tous les médecins étudiants qui avaient interrompu leur cursus pour faire entendre leurs revendications dans le dessein de contester les termes du service sanitaire obligatoire imposé par le ministre, ont été invités à regagner les bancs universitaires. Le gouvernement se dit «responsable», de même qu’il se tient «prêt à garantir le retour à l’université dans de bonnes conditions» pour ces étudiants qui avaient déserté les amphis pour aller manifester dans la rue.

Le dialogue entamé se veut d’ailleurs «sérieux», selon les termes même utilisés dans un communiqué de presse publié par le chef de gouvernement en personne. Il semble que les revendications des étudiants et médecins stagiaires aient été à bras-le-corps par les membres du gouvernement. «Il y va de la nécessité de soutenir l’effort déployé pour améliorer la qualité de l’offre de santé et faciliter l’accès à tous les citoyens à travers une couverture adéquate et une présence de cadres et de structures de santé au niveau de toutes les provinces du Royaume, en particulier dans les zones reculées et marginalisées», ne manque pas d’indiquer le communiqué.

En veillant à instaurer un climat propice pour garantir la formation des professionnels de la santé dans les meilleures conditions, le gouvernement se montre prêt à faire des concessions. Parmi lesquelles, la densification des relations entre le ministère de la santé et celui de l’enseignement supérieur, mais pas seulement. Le gouvernement s’est dit prêt à poursuivre le dialogue avec les représentants des étudiants en médecine et médecins stagiaires internes tout en les impliquant davantage dans le chantier de la réforme de la santé publique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *