Services en ligne : Les démarches administratives sont les plus sollicitées

Services en ligne : Les démarches administratives sont les plus sollicitées

Le ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration établit le bilan 2016

Les Marocains utilisent l’arabe à plus de 67,78% dans les questions parvenues au ministère. En revanche les questions en langue française arrivent en deuxième place avec 31,3% des requêtes, les autres langues ne constituent que 0,9% des questions émises par les utilisateurs.

Les questions relatives aux documents personnels sont en tête des préoccupations des Marocains en 2016. En effet, le ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration a récemment dévoilé les statistiques relatives au centre d’appels et d’orientation administrative sur les renseignements les plus sollicités par les citoyens par les différents canaux dudit département. Il s’est avéré que 34,6% des interrogations émises par les utilisateurs sont liées aux papiers administratifs, suivies des questions relatives à la famille avec 17,34%. En troisième position arrivent les requêtes sur les documents administratifs liées aux étrangers résidant au Maroc avec 15,25%, suivies des questions émises par les Marocains résidant à l’étranger avec 9,67% de la totalité des demandes de renseignements.

Quant aux questions relatives à l’orientation vers d’autres départements ministériels, c’est le ministère de l’intérieur qui récolte plus de 21,16% des requêtes émises, suivi du secteur de l’équipement et des transports avec 11% des questions et ensuite le ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration avec 9,42% des interrogations.

En quatrième position arrive le ministère des affaires étrangères et de la coopération avec 8,76% des questions exprimées par les utilisateurs auprès du centre d’appels et d’orientation. Tout au long de l’année 2016, le centre du ministère de tutelle a recueilli pas moins de 10.232 questions avec une moyenne mensuelle de 852 requêtes, soit environ 42 questions traitées par jour.

Le document précise à cet égard qu’une augmentation progressive a été enregistrée comparée aux années précédentes. Ainsi, le nombre de requêtes par mois était en 2015 à 850 contre 691 en 2014. Au cours de l’année 2016, une nette progression du nombre de requêtes a été observée au mois de mai, qui a enregistré un pic de 1.031 questions traitées. Le ministère attribue cette hausse au lancement de nouveaux services électroniques par le ministère de l’équipement et du transport, dédié aux professionnels et aux entreprises. Le ministère explique que ces services concernaient le paiement de l’impôt sur les sociétés. De même, le rapport indique que cette période coïncide avec le spot publicitaire lancé par le ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration.

Par ailleurs, les Marocains utilisent l’arabe à plus de 67,78% dans les questions parvenues au ministère. En revanche les questions en langue française arrivent en deuxième place avec 31,3% des requêtes, les autres langues ne constituent que 0,9% des questions émises par les utilisateurs. A ce titre, le ministère a répertorié les questions les plus en vue dans les deux langues, il en ressort que les questions posées en arabe concernent d’abord les horaires des administrations et les délais fixés pour le changement de la carte d’identité nationale et son renouvellement, suivis des produits interdits d’importation par les services de la douane. Quant aux requêtes émises en langue française, le trio de tête est occupé par les questions relatives aux pièces demandées pour l’obtention et le renouvellement de la carte d’immatriculation pour un étranger au Maroc, suivi en seconde place par le délai pour obtenir la carte d’identité nationale.

La troisième position revient aux questions liées au cas pour lesquels il faut changer sa carte d’identité nationale. Par ailleurs, le ministère a comptabilisé un total de 1,4 million de lectures pour 887 questions publiées en ligne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *