Session de formation au profit des associations de l’environnement à Agadir

Le travail associatif est ancré dans toute politique de développement durable. C’est une donne dont les Marocains ont pris conscience et s’attèlent désormais à la traduire dans plusieurs domaines.
C’est ainsi que la ville d’Agadir a abrité les travaux d’une session de formation au profit des représentants d’Associations de développement et de préservation de l’environnement du Grand Agadir. Ces travaux ont été ouverts, samedi, sous le thème «Structures organisationnelles et fonctionnelles des Associations».
Organisée à l’initiative de la Coordination locale du « Programme Agenda 21 pour la promotion de l’environnement et du développement durable dans le milieu urbain », cette session a duré pendant deux jours. Elle a connu la participation de 60 représentants d’Associations, répartis en deux ateliers, et sera marquée par des exposés débats sur des thèmes ayant trait au développement durable au niveau local, à l’évolution du secteur associatif, aux orientations générales du programme Agenda 21 et à la relation des associations avec les autres partenaires. Le renforcement des capacités des acteurs locaux (associations, ONG et autres partenaires) pour la promotion de l’environnement et du développement durable dans le milieu urbain constitue l’un des objectifs de cette session, selon les organisateurs.
Le programme « Maroc aux villes propres » : Agendas 21 locaux pour la promotion de l’environnement et du développement durable dans le milieu urbain (2001-2005), est basé sur une approche participative et le montage de partenariat locaux. Il prévoit la production d’instruments d’aide à la prise de décision, de formation, d’information et d’évaluation pour permettre son élargissement à l’échelle nationale.
Le programme basé également sur une approche concertée du développement local, concerne trois agglomérations du Maroc : Agadir, Marrakech et Meknès. Il est cofinancé par les ministères chargés de l’Aménagement du Territoire, de l’Habitat et de l’Environnement et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Un genre d’initiative dont il faut tenir compte dans l’intérêt général de la nation marocaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *