Settat : Les mesures pour lutter contre les effets de la sécheresse

Settat : Les mesures pour lutter contre les effets de la sécheresse

La situation de la campagne agricole, les efforts déployés pour lutter contre les effets de la sécheresse et les projets du Plan Maroc Vert au niveau de la province de Settat ont été au centre d’une séance de travail présidée, lundi, par le gouverneur de la province, Lkhatib Lahbil, en présence de responsables de plusieurs directions.


Au cours de cette réunion, le gouverneur a rappelé l’importance du secteur agricole qui a toujours occupé une place de choix dans l’économie de la province, conforté par la disponibilité d’immenses étendues agricoles, plus de 424.000 hectares de SAU, et par l’attachement de ses habitants (66% de la population) à la terre et aux traditions paysannes.

En effet, la production céréalière de la province représente 15% de la production nationale et 20% de la production régionale. Elle fournit également 27% de la viande rouge et 19% de la viande blanche au niveau régional.
Dans ce sens, M. Lkhatib a souligné que ces potentialités méritent d’être mises en valeur par les efforts de tout un chacun pour que ce secteur participe davantage au développement socio-économique de la province.

Cette rencontre a également été l’occasion pour mettre l’accent sur les efforts déployés par les autorités provinciales et le département de l’agriculture pour lutter contre les effets de la sécheresse lors de l’actuelle campagne agricole caractérisée par de faibles précipitations et les actions menées par le ministère de l’agriculture, à travers le Plan Maroc Vert qui a investi au titre de la période 2010-2016 une enveloppe de 300 millions de dirhams pour réaliser des projets de développement des filières végétales et animales, et ce pour valoriser et intensifier la production céréalière et améliorer la production laitière, des viandes rouges et l’aviculture au niveau de la province.
A noter que le Plan Maroc Vert a prévu également pour la province de Settat d’autres projets de développement du secteur agricole d’un montant de 1.800 millions de dirhams sur une période de 3 ans (2017–2020).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *