Sida : les enfants africains menacés

«Les enfants sont plus vulnérables à l’infection par le sida notamment avec l’exploitation sexuelle et le manque de sensibilisation aux risques de cette maladie», a déclaré Mme Bezzad à l’occasion d’une journée d’information et de sensibilisation sur VIH/Sida, organisée par l’Observatoire national des Droits des enfants (ONDE), l’OPALS et l’UNICEF. "La lutte contre le VIH/Sida ne peut se résumer à une approche ponctuelle mais elle réclame tout au contraire la pérennité des actions et la synergie des  efforts des différents partenaires ", a-t-elle-dit. Pour sa part, Mme Maya Ayoube, représentante de l’UNICEF au Maroc, a rappelé  que près de 70 % d’enfants dans le monde sont privés d’informations, de compétences et de services essentiels de prévention, ajoutant que des millions d’enfants sont "incapables de citer une seule façon de se protéger contre l’infection du VIH". "Les filles et les femmes sont plus vulnérables à l’infection par le VIH que les garçons, notamment dans le groupe des 15-24 ans", a-t-elle indiqué, déplorant le manque de sensibilisation de cette frange de la société.  Pour sa part, le directeur exécutif de l’ONDE, Said Raji, a mis l’accent sur la nécessité de la sensibilisation des enfants pour la prévention du sida en vue de contribuer à l’éducation de toute une génération. Se référant à des statistiques réalisées récemment au Maroc, M. Raji a estimé que les enfants représentent 3% des personnes affectées par le sida au Maroc, soulignant que la majorité ne savent toujours pas comment éviter la maladie et n’ont pas accès aux informations, aux compétences et aux services dont ils ont besoin pour se protéger. Cette journée d’information, organisée au profit des enfants, s’inscrit dans  le cadre de la campagne internationale contre le Sida.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *