Sidi Ifni : ces villages qui boivent la brume

Sidi Ifni : ces villages qui boivent la brume

La population de cinq villages enclavés dans la région de Sidi Ifni n’a plus besoin de faire chaque jour plusieurs kilomètres pour puiser de l’eau.

Grâce à une technique qui piège la brume de la montagne Boutmezguida et la transforme en eau, les habitants de cette région semi-aride ont désormais le robinet près de chez eux.  
Mise en place à l’initiative de l'association «Dar Si Hmad pour le développement, l'éducation et la culture», cette technique lancée un 21 mars, journée mondiale de l'eau, alimente 92 foyers soit près de 400 personnes.
Inventée dans les années 90 au Chili dans une région où il y a beaucoup de brouillard, cette technique a été mise au point par l'ONG Fog Quest, puis expérimentée dans plusieurs pays (Guatemala, Pérou, Namibie, notamment) avant d’être introduite  au Maroc.

Le principe est simple. Plusieurs dizaines de grands filets perchés dans la montagne amassent les gouttelettes d'eau du brouillard, qui sont ensuite traitées, mêlées à de l'eau du puits et enfin acheminées par le biais de canalisations aux villageois.

 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *