Signature de conventions de lutte contre la pauvreté

A l’ouverture de cette rencontre à laquelle ont pris part des représentants des instances élues de la ville du Détroit et d’associations locales de développement, M. Mohamed Bekkali, président de l’ADELMA, a particulièrement souligné la pertinence de ces programmes qui s’inscrivent dans le cadre d’un projet d’appui de la coopération territoriale entre les collectivités et la société civile baptisé PACT-Tanger.
M. Youssef Lamrabet, coordonnateur du programme de lutte contre la pauvreté Tanger-Larache, a, de son côté, relevé l’importance du projet PACT- Tanger, élaboré par l’ADELMA en collaboration avec l’ONG espagnole Proyecto Local et la municipalité de Barcelone et l’appui de plusieurs autres partenaires, se veut l’expression d’une volonté de rapprochement entre les deux rives de la Méditerranée en matière de lutte contre l’exclusion et la pauvreté en milieu urbain. Même son de cloche chez le président de l’arrondissement Charf Mghogha, M. Abdelaziz Benazzouz, qui a mis l’accent sur l’importance de la coopération entre les acteurs de la société civile, les ONG internationales et les instances élues dans la réduction de la pauvreté urbaine à travers l’élaboration de stratégies participatives de développement et de coopération.
Les principales activités du PACT-Tanger s’articulent autour de l’élaboration d’un programme de formation pour les cadres des communes et des associations de développement pour améliorer leurs capacités en matière de gestion du développement social, la sélection et le financement des projets identifiés en fonction de lutte contre la pauvreté urbaine et la promotion de la coopération entre les associations et les collectivités locales pour le développement d’une stratégie de lutte contre la pauvreté urbaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *