Signature d’une résolution pour lutter contre les faux médicaments

Signature d’une résolution pour lutter contre les faux médicaments

Le Maroc ainsi que plusieurs pays africains ont signé, vendredi à Skhirat lors des 2èmes Assises nationales du médicament et des produits de santé une résolution baptisée «Résolution de Rabat» pour lutter contre les médicaments falsifiés.

La lutte contre ce fléau constitue un véritable challenge pour les pays africains qui demeurent les plus touchés par ses conséquences, en accusant jusqu’à 60 % de contrefaçon au niveau des marchés pharmaceutiques de certains pays. «Quel que soit le critère retenu pour mesurer l’importance du trafic mondial des faux médicaments, tous les indicateurs font état d’une situation plus que critique. De plus, le trafic de faux médicaments étant par nature une délinquance cachée, le nombre estimé de délits inconnus des services de répression ne peut être que considérable», a indiqué Anas Doukkali, à l’ouverture des Assises.

Citant les statistiques de l’OMS, le ministre de la santé a signalé : «Un médicament sur 10 vendus dans le monde est probablement un faux. Et 1 médicament sur 2 achetés sur des sites internet dissimulant leur adresse physique serait des contrefaçons ou pour le moins non-conformes, alors qu’en Afrique, les taux de médicaments falsifiés varient entre 30 et 70% selon les pays».  Pour sa part, le professeur français Marc Gentilini, responsable du programme de santé de la Fondation Chirac, a dénoncé un «double crime» qui «frappe non seulement les malades mais aussi les plus pauvres qui n’ont pas accès aux médicaments de qualité».

Ce dernier  a plaidé pour la mobilisation des responsables politiques pour le renforcement des moyens de lutte contre les médicaments contrefaits en Afrique. Cette rencontre a été l’occasion de mettre l’accent sur l’expérience marocaine dans la maîtrise du circuit de distribution pharmaceutique et sur l’importance pour les États africains de disposer d’une législation moderne, complète et adaptée pour lutter efficacement contre les faux médicaments.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *