SIT-IN de soutien à la Palestine

Brandissant le drapeau palestinien, plusieurs manifestants ont scandé des slogans hostiles à Israël et condamnant ses pratiques répressives à l’encontre du peuple palestinien et sa politique de démolition de maisons palestiniennes, en violation flagrante des principes des droits de l’homme et des conventions internationales. Dans une déclaration, le président de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH), Abdelhamid Amine, a indiqué que ce sit-in de solidarité avec le peuple palestinien, organisé devant l’ambassade de Palestine à Rabat, « fait partie de la série de manifestations organisées un peu partout dans le monde pour faire du 3ème anniversaire du déclenchement de l’Intifada, une occasion pour exprimer toute notre solidarité avec les peuples palestinien et irakien ». Cette manifestation, a-t-il ajouté, est l’occasion pour « condamner les crimes terroristes sionistes perpétrés contre le peuple palestinien et lui réaffirmer notre soutien constant dans sa lutte pour le recouvrement de son indépendance et l’édification de son Etat avec Al Qods Asharif comme capitale ». Pour sa part, l’ambassadeur de Palestine à Rabat, Wajih Hassan Ali Kassem (Abou Marouane) a indiqué que le peuple marocain a renouvelé, à travers ce sit-in, son appui au peuple palestinien dans la lutte légitime qu’il mène depuis plus d’un demi siècle, soulignant les valeurs communes qui unissent les deux peuples palestinien et marocain. Ce sit-in de solidarité « démontre au monde entier que le peuple palestinien n’est pas seul dans son combat, mais fait partie d’une grande nation qui partage toutes les valeurs sacrées qu’il défend». M. Abou Marouane a par ailleurs assuré que la réalisation d’une paix juste dans la région reste tributaire de la satisfaction des revendications politiques du peuple palestinien, consistant en le retour des réfugiés dans leurs territoires et l’établissement d’un Etat palestinien souverain et indépendant, avec pour capitale Al Qods Asharif. Le diplomate palestinien a, en outre, dénoncé le siège imposé depuis plusieurs mois au Président palestinien Yasser Arafat, élu démocratiquement par le peuple palestinien et reconnu comme tel par l’ensemble de la communauté internationale, déplorant néanmoins son mutisme à l’égard de ces agissements israéliens contraires aux principes internationaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *