Six Marocains soupçonnés d’appartenir à Al Adl Wal Ihssane arrêtés en Italie

Six Marocains soupçonnés d’appartenir à Al Adl Wal Ihssane arrêtés en Italie

Six membres présumés du mouvement non reconnu «Al Adl Wal Ihssane», soupçonnés d’avoir voulu «punir le Pape» et d’incitation à la haine religieuse et raciste, ont été arrêtés, vendredi à Brescia, au nord de l’Italie, a annoncé la police italienne. Les six personnes, dont cinq ont été assignées à résidence tandis que la dernière est en prison, sont soupçonnées d’avoir créé un groupe dont l’objectif était «l’incitation à la discrimination et à la haine raciale et religieuse, à la violence et au jihad contre les chrétiens et les juifs», selon un communiqué de la police de Brescia. Selon les enquêteurs, cités par l’agence Ansa, le groupe envisageait également de «punir le Pape Benoît XVI» pour avoir favorisé la conversion d’un journaliste égyptien à la religion catholique. Le journaliste italien d’origine musulmane, Magdi Allam, éditorialiste à l’époque du «Corriere della Sera», a été baptisé par le Pape Benoît XVI en mars 2008 et avait expliqué sa conversion en accusant l’Islam d’être «physiologiquement violent et historiquement conflictuel». La référence au Pape se trouvait dans un carnet caché dans la doublure du blouson de l’une des personnes arrêtées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *