SM le Roi appelle les autres parties à saisir l’opportunité de l’initiative d’autonomie

SM le Roi appelle les autres parties à saisir l’opportunité de l’initiative d’autonomie

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé, lundi, les autres parties à saisir l’opportunité historique offerte par l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc. Dans un discours à la 65ème session de l’Assemblée générale de l’ONU, et dont lecture a été donnée par le Premier ministre Abbas El Fassi, SM le Roi a indiqué que cette initiative permettra de s’engager dans des négociations de fond sous l’égide du secrétaire général et de son envoyé personnel, réitérant la volonté sincère du Maroc de coopérer dans ce dossier. Le Souverain a rappelé que le Maroc a soumis en 2007 aux Nations Unies une initiative d’autonomie en vue de régler définitivement le différend artificiellement entretenu autour du recouvrement par le Maroc de ses provinces du Sud. «La présentation de cette initiative émane d’une conviction profonde et ancrée et d’une sincère volonté d’assainir les relations dans notre région du Maghreb», a précisé le Souverain, ajoutant que «cette initiative audacieuse et innovante a bénéficié du soutien de la communauté internationale et du Conseil de sécurité qui, à maintes reprises, ont qualifié les efforts la sous-tendant de sérieux et crédibles. Ils ont également salué la contribution active du Maroc, pour faciliter la résolution de ce différend qui hypothèque l’intégration maghrébine et entrave la prospérité des cinq peuples maghrébins». Le Souverain a indiqué que «la nécessité d’affranchir notre région de ce différend qui plombe notre action commune se fait sentir de plus en plus durement et au quotidien dans la région, mais aussi parmi nos partenaires stratégiques». «Elle devient, de plus en plus, impérieuse, au vu des multiples défis qui nous interpellent avec insistance, particulièrement dans le domaine sécuritaire, et ce, aussi bien en ce qui concerne l’espace sahélo-saharien, que pour ce qui est de sa dimension atlantique», a poursuivi SM le Roi.
Toujours dans le cadre du règlement des conflits, SM le Roi a appelé la communauté internationale à s’investir fortement dans les efforts visant le règlement des différends ouverts ou latents qui enveniment les relations entre Etats voisins et entravent leur indispensable intégration économique, surtout dans le continent africain. Le Souverain a souligné que «dans le domaine du maintien de la paix qui est la raison d’être historique des Nations Unies, notre Organisation assume un rôle salutaire pour l’ensemble de l’humanité». Cette session constitue «une occasion propice pour adopter une vision consensuelle destinée à guider notre action collective au cours des années à venir, et réaffirmer notre attachement aux trois volets fondamentaux de cette vision : Sécurité et Stabilité, Développement et Prospérité, Promotion des droits de l’Homme et de la dignité humaine. Ces trois priorités continuent de constituer le socle du nouvel agenda international», a dit SM le Roi. Concernant le processus de paix au Proche-Orient, SM le Roi a souligné la nécessité d’éviter les actions unilatérales et d’arrêter la colonisation, surtout à Al Qods Al-Charif. «Le Maroc étant partie prenante dans le processus de paix, nous sommes conscients que la négociation pose non seulement la question d’un Etat palestinien exerçant sa pleine souveraineté, avec Al Qods Al-Charif comme capitale, et les épineuses questions s’y rattachant, mais également la nécessité d’éviter les actions unilatérales et d’arrêter la colonisation», a indiqué SM le Roi Mohammed VI.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *