SM le Roi fixe des objectifs précis au futur gouvernement

SM le Roi fixe des objectifs précis au futur gouvernement

La voie est désormais balisée devant le prochain appareil exécutif, aussi bien que législatif. Dans un important discours prononcé à l’ouverture, vendredi dernier, de la huitième législature, SM le Roi Mohammed VI a fixé trois grandes priorités pour la prochaine action gouvernementale et parlementaire. Le Royaume, qui a pris les devants sur le dossier du Sahara en proposant l’initiative d’autonomie, est appelé à poursuivre sur cette lancée pour trouver un règlement définitif au conflit. Une question que le Souverain a mise en tête des priorités du prochain gouvernement, sans oublier évidemment celles et ceux qui siègeront désormais au Parlement, députés et conseillers compris. Rappelant «l’unanimité autour de notre intégrité territoriale», «la première des causes vitales de la patrie et de la Nation», le Souverain a souligné «la nécessité de poursuivre les efforts pour mobiliser davantage de soutien en faveur de l’initiative audacieuse et crédible que Nous avons lancée au sujet de l’autonomie, dans l’espoir de parvenir à un règlement international définitif du contentieux artificiel suscité au sujet de la marocanité de notre Sahara». Dans l’échelle des priorités tracées par le Souverain, figure également la nécessité de consolider «les piliers sur lesquels repose un Etat fort, en l’occurrence la primauté de la loi, la préservation de l’identité nationale authentique mais ouverte sur son époque, ainsi que la sécurité et la stabilité» et l’exigence «de se prémunir contre les velléités de radicalisme et d’extrémisme, et les risques de terrorisme». Reste, le troisième volet évoqué dans l’ordre des priorités établies. Sur ce point, trois priorités qualifiées de «pressantes» ont été soulignées par SM le Roi. «Il s’agit, tout d’abord, de la poursuite de réformes, de la consolidation des acquis politiques et des droits de l’Homme, des grands projets structurants, de l’administration territoriale, du tourisme et de l’Habitat, ainsi que des équilibres macro-économiques, la productivité et la compétitivité, la modernisation des secteurs publics, l’incitation à l’initiative privée et l’encouragement qui doit être apporté à l’entreprise productive et au secteur privé», a insisté SM le Roi. Les secteurs déclarés hautement prioritaires concernent en premier lieu l’éducation et la formation. Le Souverain a appelé le prochain gouvernement à «s’atteler à mettre en place un plan d’urgence pour consolider ce qui a été réalisé, et procéder aux réajustements qui s’imposent, en veillant à une application optimale des dispositions de la Charte nationale d’Education et de Formation». Parallèlement à ce secteur, appelé à changer de manière à obtenir la mise à niveau des têtes escomptée, le Souverain a insisté sur la nécessité de la «réforme administrative», «la mise à niveau et la modernisation de l’économie, pour endiguer le chômage et créer l’emploi». Un vaste chantier dont la réalisation ne peut être complète «sans la réforme et la modernisation et la mise à niveau de la Justice, l’objectif étant de consolider l’indépendance de celle-ci, la sécurité judiciaire et la primauté de la loi». Sur le volet social, SM le Roi a exhorté le prochain gouvernement à «poursuivre l’effort de mobilisation autour de l’Initiative nationale pour le développement humain». Une véritable feuille de route dont le résultat escompté est de donner un contenu à une revendication populaire que SM le Roi a identifiée comme suit : «une vie libre et digne, dans un cadre dont les principaux atouts sont : une patrie unifiée, la sécurité et la stabilité, un enseignement de qualité, une éducation judicieuse, un travail productif, une économie compétitive, un logement décent, une couverture médicale fiable, une administration efficiente et intègre, une Justice équitable et indépendante, une dignité assurée et une citoyenneté pleine et entière, avec ses droits et ses obligations».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *