SM le Roi inaugure un Institut technologique à Sidi Moumen

SM le Roi inaugure un Institut technologique à Sidi Moumen

SM le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi 20 octobre, à Casablanca, à l’inauguration de l’Institut spécialisé de technologie appliquée (ISTA) Sidi Moumen, réalisé pour un coût global de 31 MDH. Après avoir dévoilé la plaque commémorative et coupé le ruban symbolique, SM le Roi a effectué une tournée à travers les différentes structures de cet établissement qui permettra d’accueillir, chaque année, un millier de jeunes issus essentiellement de la zone de Sidi Moumen. Le nouvel institut, d’une superficie couverte de 2.500 m2, a été créé conformément au programme de développement de Sidi Moumen signé devant le Souverain le 12 décembre 2007, avec comme ambitions de favoriser l’insertion des jeunes dans la vie active et de satisfaire les besoins en compétences dans les secteurs de pointe. Il s’agit des métiers inscrits dans le Pacte national pour l’émergence industrielle, tels que l’automobile, l’aéronautique, l’électronique ou des secteurs porteurs d’emplois et de croissance comme les technologies de l’information et le bâtiment. Les cursus de formation couvrent les métiers de l’industrie aéronautique, de la construction et de l’équipement automobile, à travers des filières aussi diversifiées que la conception et le dessin assistés par ordinateur conception (CAO/DAO), l’électromécanique, les matériaux composites, la fabrication mécanique, le montage, l’assemblage automobile, les housses et coiffes pour automobiles. Des filières spécifiques au secteur des TIC sont également offertes aux jeunes dans les métiers du développement, de la réseautique et de la maintenance informatique. (…) Ce nouvel institut porte le dispositif de formation de l’OFPPT à Casablanca à 53 établissements, permettant d’accueillir près de 52.600 stagiaires à la rentrée 2010-2011 dans les différents secteurs de l’économie. Durant la même journée, SM le Roi Mohammed VI a inauguré dans la préfecture d’arrondissements de Casablanca-Anfa un Centre d’hémodialyse réalisé dans le cadre de l’INDH, avec un coût global de 9,12 MDH. Après avoir dévoilé la plaque commémorative et coupé le ruban symbolique, SM le Roi a effectué une tournée dans cette nouvelle structure qui a été aménagée et équipée dans le cadre d’un partenariat entre l’INDH, l’Académie régionale de l’éducation et de la formation, la direction régionale de la santé, la Fondation marocaine pour la jeunesse, l’initiative et le développement (MJID) et un bienfaiteur. Le Centre d’hémodialyse permettra le traitement des maladies rénales chroniques, leur prévention et leur dépistage et contribuera aux actions de sensibilisation de la population en matière de santé. La réalisation de cette structure de santé s’inscrit dans le cadre des efforts visant à renforcer l’offre hospitalière en faveur des personnes souffrant d’insuffisance rénale chronique dans la préfecture d’arrondissements de Casablanca-Anfa, de rapprocher les soins de santé des citoyens et d’assurer une prise en charge adaptée aux patients inscrits sur les listes d’attente à Casablanca. Le nouvel établissement vient répondre au besoin d’amélioration de la qualité des prestations fournies aux personnes souffrant d’insuffisance rénale chronique pour leur permettre de mener une vie normale. Aménagée sur deux niveaux, cette structure est équipée de 24 générateurs d’hémodialyse, dont deux réservés aux urgences et comprend deux unités d’hémodialyse, deux unités de prévention et de dépistage, une unité de soins intensifs, quatre salles de consultation, une salle de traitement d’eau et des locaux de fonction. En plein régime de fonctionnement, le Centre assurera 14.400 séances annuelles et bénéficiera à 72 patients.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *