SM le Roi nomme Driss El Yazami président du Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger

SM le Roi nomme Driss El Yazami président du Conseil de la
Communauté marocaine à l’étranger

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, vendredi dernier à Rabat, à l’installation du Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger. Le Souverain a reçu, à cette occasion, Driss El Yazami et Abdellah Boussouf, qu’il a nommés respectivement président et secrétaire général du Conseil. Par la même occasion, SM le Roi a désigné 37 membres pour un premier mandat transitoire de quatre années, au maximum, laissant la porte ouverte, pendant toute la période de ce premier mandat, à d’autres acteurs dignes d’y siéger, sachant qu’en vertu du dahir portant création de ce Conseil, le nombre des représentants des MRE est de 50. Au-delà de ce nombre, et selon toujours les dispositions du dahir, le Conseil sera composé de membres observateurs, provenant des autorités gouvernementales, des organismes et institutions concernés par les questions d’immigration et du Conseil supérieur des ouléma, outre les conseils des ouléma pour les Marocains résidant à l’étranger.
Se basant sur l’avis consultatif du CCDH et les propositions faites par son comité ad hoc, l’architecture du Conseil reflète, dans sa première configuration, une répartition géographique et intergénérationnelle équilibrée, une représentativité appropriée des femmes et de toutes les sensibilités spirituelles, culturelles et sociales des Marocains résidant à l’étranger, obéissant également aux exigences de compétence, d’efficacité et de crédibilité, dont doivent faire preuve les membres. Faire prévaloir l’exigence d’excellence n’a d’égal que le souci du Souverain de faire du Conseil «une véritable force de proposition, se préoccupant de toutes les questions et les politiques publiques intéressant les Marocains résidant à l’étranger » (Discours du 32ème anniversaire de la Marche Verte). Dans ce discours, SM le Roi avait fixé la mission dévolue à cette institution. En annonçant sa volonté de doter cette instance de «larges prérogatives », le Souverain lui a confié la mission d’assurer «la défense des droits (des immigrés) et de conforter le concours conséquent qu’ils apportent au développement de leurs villes et villages d’origine, à l’essor de leur mère patrie, au renforcement de son rayonnement international, et à la consolidation des relations existant entre leur pays d’origine, le Maroc, et leurs pays d’accueil».
En ce qui concerne le mandat actuel du Conseil, il consiste à «mettre en place de solides fondations, dans la perspective d’assurer, comme ultime finalité, une élection réfléchie et responsable, et créer les conditions d’une large participation au scrutin, au lieu de recourir à des solutions de facilité». La mission qui échoit à l’équipe de M. El Yazami, est donc celle d’un «travail de mûrissement de la réflexion », en perspective de l’élection prévue dans les quatre années à venir, conformément aux règles de la pratique démocratique voulue par SM le Roi.

Bio express d’Abdellah Boussouf

Abdellah Boussouf, que SM le Roi Mohammed VI a nommé, vendredi, secrétaire général du Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger, est né le 15 mars 1962 à Nador.
Historien, M. Boussouf a soutenu en 1991 une thèse de doctorat sur les relations dans le bassin méditerranéen au XIIIè siècle.
Directeur du Centre euro-islamique pour la culture et le dialogue, basé à Charleroi (Belgique), il est actuellement vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM). Il est aussi le porteur du projet de la Grande mosquée de Strasbourg.

Driss El Yazami, bio express

Driss El Yazami, que SM le Roi a nommé à la tête du Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger, est né en 1952 à Fès. SG de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme, M. El Yazami est connu et reconnu pour sa maîtrise de la question d’immigration. Délégué général de «Génériques», association spécialisée dans l’histoire des étrangers et de l’immigration en France, membre du conseil d’administration et du Conseil d’orientation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration en France (…), M. El Yazami est également réputé pour une abondante productivité éditoriale en matière d’immigration. Journaliste de formation, il assure la rédaction en chef de la revue « Migrance ». Il a aussi participé à la rédaction et la coordination de plusieurs ouvrages collectifs, dont notamment « Le Paris Arabe » (La Découverte, 2003).


 

Composition du Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger



Voici la liste des membres du Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger qui compte 37 membres, sachant qu’en vertu des dispositions du dahir portant création de cette institution, le Conseil comprendra 50 membres :

1- Abdellah Boussouf (secrétaire général du Conseil – Historien – Belgique).
2- Paul Dahan (Psychanalyste – Belgique).
3- Yamila Idrissi (Avocate – Belgique).
4 -Ahmed Ayaou (Chimiste – Allemagne).
5 -Kamal Rahmouni (Acteur associatif – Espagne).
6 -Mina Rhouch (Médecin – Espagne).
7 – Mohamed Chaib (Député Catalogne, Espagne).
8 -Mohamed Kharchich (Opticien – Espagne).
9 -Mohamed Anouar Haidour (Syndicaliste – Espagne).
10- Amina Enneceiri (Psychosociologue – France).
11- Mokhtar Ferdaoussi (Juriste – France).
12- Najat Azmy (Conseillère municipale – France).
13-Omar El Mourabet (Ingénieur – France).
14-Mohamed Moussaoui (Ingénieur – France).
15-Faouzi Lakhdar Ghazal (Docteur en sciences biologique – France).
16-Najat Belkacem (Membre du cabinet du maire de Lyon -France).
17-Younes Ajarrai (Enseignant – France).
18- Rachid Benzine (Ecrivain/chercheur – France).
19- Adil Jazouli (Docteur en psychosociologie – France).
20-Driss Ajbali (Sociologue – France).
21-Abdelhamid El Jamri (Consultant – France).
22-Moulay El Mehdi Idrissi Zini (Acteur associatif – France).
23-Raphy Marciano (Directeur du centre communautaire de Paris – France).
24-Hamid Bichri (Médiateur culturel – Italie).
25 – Abdellah Redouane (Docteur en sciences des organisations et en sociologie – Italie).
26-Mohamed El Ouafrassi (Diplômé en gestion – Pays-Bas).
27-Nadia Bouras (Universitaire – Pays-Bas).
28 -Khemmar El Bakkali (Responsable religieux – Pays-bas).
29 -Abdeslam El Menebhi (Militant associatif – Pays Bas).
30 -Souad Talsi (Conseillère juridique – Royaume Uni).
31 -Ahmed El Hamss (Technicien en télécommunications – Danemark).
32-Daniel Amar (Homme d’affaires – Canada).
33- Abdelghani Dades (Journaliste – Canada).
34-Nadia Serhani (Responsable des ressources humaines – Etats-Unis).
35-Mohamed Farssi (Professeur d’informatique – Sénégal).
36-Amina Benlarbi (Avocate – Algérie).
37-Najib Bencherif (Journaliste – Emirats Arabes Unis).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *