SM le Roi préside la cérémonie de Lâakika

SM le Roi préside la cérémonie de Lâakika

Le mercredi 7 mars, le Palais Royal de Rabat était en fête. L’occasion : la célébration de la cérémonie de « Lâakika » de SAR la Princesse Lalla Khadija. SM le Roi Mohammed VI a présidé cette cérémonie. Le souverain était accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de SA le Prince Moulay Ismaël.
Le ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie a rendu public un communiqué en l’occasion. «La cérémonie de Laâkika du nouveau-né béni, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Khadija, s’est déroulée en cette matinée du jour béni du mercredi 17 Safar Al Khair 1428, correspondant au 7 mars 2007, au Palais Royal. Au cours de cette heureuse cérémonie, présidée par Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, Mohamed Bouzoubaâ, ministre de la Justice et le Chambellan de Sa Majesté le Roi, M. Brahim Frej, ont procédé à l’immolation des béliers de Laâkika, suivant en cela la tradition louable de l’illustre famille alaouite», indique le communiqué.
Tous les membres du gouvernement étaient de la fête. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre, des présidents des deux chambres du parlement, des conseillers de Sa Majesté le Roi, des membres du gouvernement, du président de la Cour suprême et du procureur général du Roi près cette Cour, ainsi que d’autres personnalités.
A l’issue de la cérémonie, les ministres des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, et de la Justice, Mohamed Bouzoubaâ, ont souligné que la célébration de “Laâkika“ est une tradition louable qui procède de la Sounna. Elle incarne, d’après eux, la joie de vivre et représente un moment de bonheur. M. Toufiq a souligné que «tout nouveau-né est une source de bonheur et représente une gratification pour laquelle il faut rendre grâce à Dieu».
«L’une des traditions du Prophète, que la prière et le salut soient sur lui, fait que la cérémonie de Laâkika est célébrée au septième jour de la naissance et constitue une occasion pour élever des prières pour le nouveau-né», a-t-il dit dans une déclaration.
«Cette tradition "a été de tout temps pratiquée au Maroc et sa pérennité a été préservée et entretenue par Imarat Al Mouminine et par le peuple marocain», a poursuivi le ministre, notant que «l’Islam glorifie la vie et recommande que le nouveau-né fasse partie des êtres par qui prospère la vie et de ceux qui la préservent».
Pour sa part, le ministre de la Justice a rappelé que la famille royale s’est constamment employée à préserver les traditions authentiques et à associer le peuple marocain à ses joies.
A noter, par ailleurs, que le consul général du Royaume du Maroc à Las Palmas, Abderrahmane Leibek, ainsi que les membres de la communauté marocaine établie aux Iles Canaries ont exprimé leurs chaleureuses félicitations à SM le Roi Mohammed VI. M. Leibek a exprimé, en son nom et en celui de tous les membres du consulat, où un livre d’or a été ouvert, ses chaleureuses félicitations au Souverain, à SAR la Princesse Lalla Salma et à l’ensemble de la Famille Royale, à l’occasion de cet heureux événement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *