Société civile et développement

Lors de cette manifestation, organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, des personnalités du Maroc, d’Europe, des Etats Unis d’Amérique et du Moyen-Orient, ainsi que des membres de fondations et d’associations, débattront, pendant trois jours, du rôle que devrait jouer la société civile dans le développement économique, social et culturel et de cerner les aspects et les problèmes de la société civile dans la région.
Le programme de la rencontre s’articule autour de six séances plénières. Il s’agit de «société civile, femmes, et mondialisation», «société civile, coopération, et éducation», «société civile et genre», «société civile et développement», «société civile et diversité culturelle » et « société civile, enfants, et environnement ».
Au cours des travaux, les intervenants auront à examiner de questions relatives à l’environnement naturel et socioculturel, aux conditions économiques des populations et au rôle de la société civile dans la promotion du développement économique, social et culturel.
Les organisateurs de cette rencontre, qui sera marquée par des séminaires organisés par l’ambassade de Grande-Bretagne à Rabat visant à développer la capacité des ONG, prévoient aussi des ateliers de formation des enseignants des Organisations Non Gouvernementales (ONG), dirigés par le British Council, et deux tables rondes sur « société civile, formation, développement et bilans » et «les recommandations des Fondations/Associations».
Ce colloque vise à initier et consolider la coopération entre les fondations, les bailleurs de fonds et d’autres partenaires, et ce, en vue de donner un soutien aux structures et actions de la société civile.
Il est à souligner que la rencontre, qui a également pour ambition de mettre en place un réseau d’individus et organisations susceptibles d’élaborer des projets collectifs, cherche à élargir la communication et la coopération entre les fondations et associations des pays participants pour une identification des problèmes d’intérêts communs et le développement d’un programme de partenariat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *