Société : Les marocains ne consomment qu un seul tube de dentifrice par an !

Société : Les marocains ne consomment qu un seul tube de dentifrice par an !

La santé bucco-dentaire des Marocains inquiète. Un grand nombre  délaisse son hygiène dentaire en ne se brossant pas assez, voire pas du tout les dents. Un constat qui se confirme  par la très faible consommation des produits d’hygiène bucco-dentaire dans notre pays. Selon les statistiques du ministère de la santé, les Marocains ne consomment qu’un tube de dentifrice par an alors que   l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de consommer 6 tubes, soit 1 tube tous les 2 mois. Pire encore.

Les Marocains  ne changent de brosse à dents que tous les 4 à 5 ans. Autres chiffres alarmants: ils ne sont que 12% à consulter un dentiste et seulement 18,5% possèdent une brosse à dents. Bon nombre de Marocains continuent d’utiliser les méthodes traditionnelles de brossage telles que le swak, le miswak ou se rincent tout simplement la bouche avec de l’eau. Cette négligence de l’hygiène dentaire  explique   le taux élevé de caries dentaires chez les enfants et les adultes.

La carie dentaire touche 72% des enfants de moins de 12 ans et 95% des adultes de moins de 35 ans. Pour remédier à cette situation alarmante, l’Ordre national des médecins dentistes a lancé le week-end dernier à Marrakech le projet pilote d’un programme national de prévention pour la santé bucco-dentaire au sein des cabinets dentaires privés. Après évaluation, ce  projet pilote expérimental sera généralisé au niveau national.

Placé sous la tutelle du ministère de la santé, ce programme a pour objectif d’améliorer les indicateurs de santé bucco-dentaire en accordant une place particulière à la sensibilisation. En lançant ce projet, les initiateurs souhaitent impliquer massivement les médecins dentistes dans la sensibilisation et comptent promouvoir à travers plusieurs actions les gestes quotidiens et les méthodes de brossage à adopter.

Les actions de sensibilisation, à l’aide de supports pédagogiques et ludiques, permettront d’atteindre quelque 10.000 personnes en trois mois au niveau de Marrakech. Cette vaste opération de sensibilisation est primordiale sachant qu’une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut entraîner des complications graves.  Non traitée la carie peut avoir des répercussions désastreuses sur le plan cardio-vasculaire, rénal, oculaire et même articulaire.

La détérioration de la santé bucco-dentaire est liée à de nombreux facteurs : le coût élevé des produits d’hygiène dentaire pour certaines tranches de la population, l’inaccessibilité aux soins dentaires pour un grand nombre de Marocains ou encore l’inexistence en milieu rural de structures de prise en charge. Il faut aussi relever  l’absence de couverture sociale pour un  grand  nombre de citoyens.

Pour le maintien d’ une hygiène bucco-dentaire irréprochable, il suffit de  se laver les dents au mieux après chaque repas, sinon matin et soir, pendant au moins trois minutes.  Il est fortement recommandé de se rendre régulièrement chez son dentiste, au moins une fois par an  car les infections dentaires peuvent être totalement silencieuses.


Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *