Soigner la qualité de vie dans le rural

Soigner la qualité de vie dans le rural

L’association Asdrem Mtouga Ifoulki (AMI) pour le développement, la solidarité et l’entraide rurale a organisé, le week-end dernier, des journées médicales au profit des populations de la commune de Imine Dounite, cercle de Mejjat, province de Chichaoua. Durant ces deux jours, 780 consultations médicales ont été effectuées auprès des populations de cette commune. Asdrem est le nom d’un douar, dans la commune de Bouabout, tribu Mtouga, dans la province de Chichaoua. La signification de «Ifoulki » en amazigh est «bien». Créée en avril 2002, cette jeune association, qui a déjà procédé à des actions d’envergure, a pour buts d’entreprendre des actions sociales, économiques, culturelles et environnementales par l’intensification des efforts, la consolidation des liens et des relations d’entraide et de partenariat avec tous les opérateurs, les personnes, les administrations, les associations nationales et organisations non gouvernementales, s’intéressant particulièrement à la solidarité et au développement du monde rural. L’AMI se préoccupe du sort de la famille, en particulier de l’enfant et de la femme, et s’engage dans la lutte contre l’analphabétisme et la pauvreté. En somme, cette association se donne pour objectif principal d’oeuvrer pour améliorer la qualité de vie. Et cela passe d’abord par une santé de proximité. Comme le souligne le Dr Abdelilah El Hairy, le président-fondateur de l’AMI, «le dépistage est un travail en amont qui permet d’éviter bien des difficultés et autres complications». De nombreuses discussions, notamment avec sa soeur Hakima, aujourd’hui trésorière de l’association, et plusieurs autres personnes bénévoles, ont abouti à la création de l’AMI. Lors de ce week-end, 780 personnes ont été auscultées par plusieurs spécialistes faisant partie de l’association.Des opérations de circoncision ont également été organisées au profit de petits garçons. Aidée par plusieurs plusieurs laboratoires, l’Association fournit également gracieusement tous les médicaments nécessaires. Celle-ci oeuvre également pour lutter contre l’analphabétisme et pour promouvoir la scolarisation en milieu rural. Dans ce cadre, des projets de réhabilitation et de réaménagement de plusieurs écoles sont en cours. De même, l’association a déjà procédé à diverses opérations de distribution de cartables pour les élèves issus de familles nécessiteuses et organisé des petites réceptions à la fin de l’année scolaire où des prix d’encouragement ont été remis aux écoliers les plus méritants. La protection de l’environnement constitue le troisième axe dont se préoccupe l’AMI. A cet effet, plusieurs actions ont été initiées par l’association, notamment en ce qui concerne le creusement de puits dans le cadre de la lutte contre la sécheresse. Les actions entreprises aboutissent souvent grâce au travail des bénévoles, mais aussi grâce au partenariat et autres conventions contractées avec d’autres ONG au niveau national et international.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *