Solidarité et attachement à la paix

Intervenant lors d’une réunion des hauts fonctionnaires du processus de Barcelone tenue en préparation de la prochaine conférence ministérielle euro- méditerranéenne (valence-22/23 avril), Aicha Belarbi , ambassadeur du Maroc auprès des Communautés européennes, a rappelé que SM Mohammed VI, président du Comité Al Qods, a dès le début de l’invasion des territoires palestiniens, condamné avec force cette agression et cette escalade meurtrière sans précédent et exhorté la communauté internationale à intervenir immédiatement en vue de l’arrêt des opérations militaires, du retrait des forces israéliennes et de la levée du siège imposé dans les territoires palestiniens.
Le Souverain, a-t-elle indiqué, a mis en garde contre toute tentative de toucher à l’intégrité physique du président palestinien Yasser Arafat.
La diplomate a rappelé également les intenses contacts et consultations entrepris par le souverain avec plusieurs chefs d’Etat arabes ainsi qu’avec les présidents des Etats membres permanents du conseil de sécurité, le secrétaire général de l’ONU et le Président du Conseil de l’union européenne (UE) en vue de faire pression sur Israël et mettre fin à la situation dramatique que vit le peuple palestinien. Suite à ces différentes consultations et « afin de démontrer aux autorités israéliennes et à la communauté internationale que le camp arabe aura tout essayé», S.M. le Roi, a ajouté Mme Belarbi, a pris la décision de contacter par téléphone le premier ministre israélien, Ariel Sharon, le mettant en garde contre le danger extrême que fait encourir à la région la poursuite de sa politique destructrice vis à vis du peuple palestinien et lui demandant instamment de saisir l’opportunité historique de paix offerte récemment par l’ensemble des chefs d’Etat arabes à Beyrouth.
la diplomate a regretté, à cet égard, que l’escalade générée par la poursuite de l’agression israélienne intervient au moment où les dirigeants arabes ont réaffirmé, lors du sommet de Beyrouth, leur attachement à la paix et leur volonté de trouver une solution pacifique durable dans la région.
En adoptant à l’unanimité le plan de paix arabe à l’occasion de ce sommet, la Nation arabe a montré à la communauté internationale qu’elle est au rendez-vous avec l’histoire et qu’elle fait de l’instauration d’une paix juste et durable une option stratégique irréversible, a-t- elle affirmé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *