Solidarité tous azimuts

Depuis l’éclatement de « la guerre d’Afghanistan », la question palestinienne a été reléguée au second plan dans la hiérarchie des préoccupations de l’Opinion publique internationale, ; et ce, alors que sur le terrain, soit dans les territoires occupés, la confrontation entre les colons israéliens et les Palestiniens bat le plan. Faisant porter ainsi le nombre de martyrs à plus de 800 personnes, un chiffre jamais atteint depuis l’annonce de l’autorité palestinienne en 1994. Ceci étant, avec l’avènement du 29 novembre, journée internationale de solidarité avec le peuple de Palestine, l’Association marocaine de soutien à la lutte du peuple palestinien a tenu à hisser cette question au centre des préoccupations du peuple marocain et de ses forces vives. Une conférence de presse a été, donc, donnée à Rabat, au siège de l’Association. Au cours de cette conférence, le président de l’AMSPP, Khalid Soufiani, a exprimé la volonté de son association d’organiser un meeting populaire pour le 3 décembre au théâtre Mohammed V à Rabat. Le choix de cette date s’inscrit dans une logique de lutte et de mobilisation qui vont être menée, parallèlement à la collecte des fonds de soutien au peuple de Palestine. Se situant à mi-chemin entre le 29 novembre, journée internationale de soutien au peuple palestinien, et le 10 décembre, la Journée mondiale des droits de l’Homme, cette manifestation est perçue comme un regain de la mobilisation en faveur d’une cause que les Marocains épousent et adoptent entièrement. L’Association compte, en effet, faire de cette date, une journée de défense du peuple de Palestine à l’échelle internationale. Sur ce, elle a entrepris une série d’initiatives auprès des organisations humanitaires arabes et internationales afin de les sensibiliser sur la gravité de la situation qui prévaut dans les territoires sous autorité palestinienne. Dans le même ordre de comportement, la Commission de solidarité avec le peuple palestinien, crée, il y a à peine une année, à Casablanca, par des représentants de plusieurs organisations politiques et associations agissant dans le domaine culturel et de défense des droits humains, a décidé d’observer un sit-in devant le siège du Consulat des Etats-Unis d’Amérique en signe de protestation contre la politique de «deux poids, deux mesures» adoptée par les USA au Moyen-orient. Selon des membres de cette commission, ce sit-in, qui doit se tenir aujourd’hui, à partir de 13 heures, est décidé en guise de protestation contre « la politique américaine appuyant l’Etat d’ Israël dans la guerre qu’il livre aux Palestiniens. La Commission prévoit , en outre, une rencontre avec le consul américain en vue de lui livrer une lettre faisant état des raisons et objectifs de cette démarche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *