Sommet de l’ONU sur les réfugiés et migrants: La Déclaration de New York adoptée

Sommet de l’ONU sur les réfugiés et migrants: La Déclaration de New York adoptée

La gestion des crises migratoires est plus que jamais d’actualité. En effet, elle était au centre du débat à l’ONU le 19 septembre.

Lors du sommet sur la gestion des déplacements massifs de réfugiés et migrants, auquel le Maroc a pris part, il a été procédé à la signature de la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants. Une initiative d’ailleurs largement saluée par le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon. De quoi s’agit-il ?

C’est en marge de la 71ème assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies que le ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, Anis Birou, a représenté le Maroc.

Un événement conclu par ce que l’on décrit comme étant une avancée majeure dans la gestion des défis liés à la migration. Il s’agit de l’adoption de la Déclaration de New York à l’unanimité, et par tous les Etats membres. A en croire Ban Ki-moon, cette Déclaration «devrait faciliter la levée de fonds pour les pays les plus touchés par la problématique de la migration et inciter le financement et le retour des réfugiés».

M. Birou n’a pas manqué de rappeler dans ce sens que la Déclaration de New York reprend pratiquement toutes les orientations du Souverain. «Sa Majesté a appelé dès 2013 à l’adoption d’une approche globale, avec une responsabilité partagée, une gouvernance internationale et régionale et surtout à considérer la dimension humaine comme essentielle à toute politique migratoire», a-t-il fait savoir avant de préciser que la question de la migration ne peut exclure aucune nation, et que l’approche sécuritaire seule ne peut être suffisante pour résoudre cette problématique. Il a également indiqué qu’il n’est plus possible d’accepter que des migrants et réfugiés vivent dans des conditions inhumaines.

Faisant référence à l’approche adoptée par le Maroc dans ce sens, la même source a indiqué à son audience que la dimension humaine est importante dans l’intégration et la préservation de la dignité des migrants.

Il a également attiré l’attention sur la situation de l’enfance et de l’importance de sa protection de ses droits, notamment celui de la scolarisation dans ces circonstances de crises. «Le Maroc apporte un soutien pour la scolarisation de plus de 7.000 enfants de migrants et réfugiés. Le Royaume met également un point d’honneur à préserver la dignité des migrants à travers l’emploi et l’accès aux services de santé», a-t-il conclu.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *