Sothema-Biocad: Trois nouveaux médicaments contre le cancer

Sothema-Biocad: Trois nouveaux médicaments contre le cancer

Bonne nouvelle pour les malades du cancer ! Un accord a été signé le 14 mars 2016 entre les laboratoires Sothema et Biocad pour la production de trois nouveaux médicaments contre le cancer au Maroc.

Cette avancée médicale, qui lie étroitement le laboratoire marocain et le laboratoire russe, permettra de doter le Royaume de médicaments de pointe à des prix très concurrentiels. Mais pour le moment, aucune date de mise en œuvre de ce contrat n’a encore été déclarée. Sothema attend toujours l’autorisation sanitaire afin de se mettre en action. Selon Sothema, le feu vert du ministère de la santé ne conditionne pas uniquement les délais de mise en œuvre reliés à la production des nouveaux traitements, mais freine également le déclenchement de tout un processus de remise à niveau à l’échelle nationale en matière de recherche médicale.

De nouveaux apports technologiques…

En effet, outre la diversification du traitement oncologique, la signature de ce mémorandum maroco-suisse implique également le transfert d’une haute technologie médicale qui lui est «assortie». Il est, cependant, notoire que tout ce processus ne peut démarrer sans l’accompagnement du ministère de la santé. La maîtrise du processus par la production du médicament oncologique, qui se fera entièrement en interne, est toutefois nécessaire.

Sothema bénéficiera ainsi d’un véritable transfert de technologie médicale de la part de son partenaire Biocad. Grâce à ce transfert, le laboratoire marocain compte mettre en place des formations pour cadres dans le but d’assurer une meilleure maîtrise de l’équipement, et une connaissance orientée en biotechnologie récente. Ainsi, Sothema, mis à part la distribution des nouvelles solutions contre le cancer, prévoit de contribuer efficacement aux avancées de la recherche médicale nationale. Par ce fait, elle compte impliquer chercheurs et universitaires dans cet acquis hautement scientifique en discipline oncologique.

Un partenariat qui promeut la R&D au Maroc

Sur le  plan qualitatif, d’autres actions seront menées grâce à cet accord dont la promotion de la recherche et développement (R&D) au Maroc. Ainsi, l’accord Sothema-Biocad compte contribuer fortement au développement préclinique, aux études cliniques ainsi qu’à l’enregistrement rapide des produits biologiques au Maroc.
Pour rappel, Biocad est un laboratoire russe de très grande notoriété. La signature du mémorandum du 16 mars s’inscrit, dans le cadre d’un environnement législatif et réglementaire national. La conception de ces nouveaux médicaments représente un levier majeur du développement harmonieux de tous les pans de la croissance nationale et, en particulier, de l’industrie pharmaceutique, qui connaît actuellement une croissance remarquable.

Maryem Laflouty

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *