Souss-Massa : 37 millions DH pour 7 unités médicales mobiles

Souss-Massa : 37 millions DH pour 7 unités médicales mobiles

De son côté, la direction régionale de la santé se chargera de l’accompagnement et l’encadrement, alors que l’AMMS se chargera de la gestion et l’organisation des caravanes médicales ainsi que de l’encadrement et l’accompagnement de ces opérations.

Une convention de partenariat a été conclue vendredi dernier à Temsia (préfecture d’Inezgane Ait-Melloul) pour l’achat de sept unités dédiées à l’organisation de caravanes médicales au profit des populations démunies, au niveau des communes et douars de la région du Souss-Massa, pour une enveloppe de 37 millions  DH.

La convention a été signée par le wali de la région, Ahmed Hajji, les gouverneurs des préfectures et provinces de la région, le président du conseil régional, les présidents des conseils préfectoraux relevant de la région, le directeur régional de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA), le secrétaire général de la Fondation du Sud pour le développement et la solidarité, ainsi que le directeur régional de la santé et le président de l’Association marocaine médicale de solidarité (AMMS).

Cette convention rentre dans le cadre de la mise en œuvre du programme de lutte contre la précarité de l’INDH et suite aux actions entreprises par les différents départements préfectoraux et régionaux afin de capitaliser les efforts déployés au profit des populations en situation précaire, cibles dudit programme, notamment le succès et l’impact des caravanes médicales régionales réalisées au niveau de la région à travers le projet initié par le Comité régional de développement humain (CRDH) de la région du Souss-Massa au titre de l’année 2017.

Une enveloppe budgétaire globale de l’ordre de 37 MDH a été accordée à ce projet dont 12 MDH comme participation de l’INDH. La différence est prise en charge par les autres partenaires : le conseil régional du Souss-Massa  et l’ANDZOA 6 MDH chacun ; les conseils préfectoraux et provinciaux de la région : 12 MDH ; la Fondation du Sud pour le développement et la solidarité : 1 MDH.

Les 7 unités médicales mobiles seront  dédiées  à l’organisation  de  caravanes médicales au niveau des communes et douars de cette  région. De son côté, la direction régionale de la santé se chargera de l’accompagnement et l’encadrement, alors que l’AMMS se chargera de la gestion et l’organisation des caravanes médicales ainsi que de l’encadrement et l’accompagnement de ces opérations.

Parallèlement à la cérémonie de signature de la convention y afférent, le coup d’envoi a été donné à la dernière étape des caravanes médicales lancées en 2017. Cette opération a profité aux populations rurales démunies au niveau de la préfecture d’Inezgane Ait Melloul.

Au total, ces caravanes médicales ont nécessité une enveloppe budgétaire d’environ 3 MDH, et ont profité à 42.000 personnes parmi les populations rurales démunies. Les prestations offertes ont couvert la chirurgie générale, l’ophtalmologie, les soins dentaires, ainsi que des consultations sanitaires générales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *