Soutien à la police palestinienne

Dix huit pays ont participé à cette réunion qui se tient pour la première fois dans la capitale libanaise. Quatre pays n’ont pas assisté à cette rencontre, il s’agit de: Djibouti, la Somalie, la Libye et les ÃŽles Comores.
Les interventions faites lors de la séance d’ouverture, retardée d’une heure, ont mis en exergue la gravité de la conjoncture internationale à la suite des attentats du 11 septembre dernier. Elles ont également appelé la communauté internationale à donner une définition au terrorisme et à faire la distinction entre le terrorisme et la résistance légitime contre l’occupation.
Les ministres arabes de l’Intérieur ont également lancé des appels à la communauté internationale afin de mettre un terme au terrorisme d’Etat mené par Israël contre le peuple palestinien, soulignant que la paix dans la région ne peut être instaurée sous la politique terroriste systématique d’Israël.
Le secrétaire général du conseil, Mohamed Koumane a indiqué dans une intervention que la réunion des ministres arabes de l’Intérieur se tient à un moment où « les répercussions des événements du 11 septembre se font encore sentir, plaçant la lutte contre le terrorisme au coeur des préoccupations de la communauté internationale ». Et M .Koumane d’appeler à la tenue d’une conférence internationale sous l’égide de l’ONU pour définir le terrorisme et mettre en place une convention de lutte internationale.
Dans une allocution, prononcée mardi au cours de cette session, M. Jettou avait proposé d’élargir les attributions du conseil des ministres arabes de l’intérieur de manière à favoriser « la diversification des champs de la coopération entre les ministres arabes de l’Intérieur dans des domaines autres que sécuritaires tels ceux de l’administration territoriale, la gestion et la rationalisation de l’utilisation des ressources humaines et financières ».
Avant son départ, le ministre de l’Intérieur a indiqué que le conseil des ministres arabes de l’Intérieur focalise son intérêt sur toutes les questions qui intéressent les ministres de l’Intérieur mettant surtout en relief le volet sécuritaire, ajoutant que l’instauration de la sécurité requiert le traitement des autres questions relatives au développement économique et à l’administration territoriale par le biais des collectivités locales. Il a, à ce propos, émis le voeu que cette question bénéficie de l’intérêt requis de la part des participants à cette session. Le ministre a, par ailleurs, fait savoir que les événements du 11 septembre dernier aux Etats unis ont dominé les travaux de cette session, notant que la lutte contre le terrorisme et le distinguo à faire entre le droit légitime de résistance à l’occupation et le terrorisme ont focalisé l’intérêt des participants. Les ministres arabes de l’Intérieur, a souligné M. Jettou, ont réaffirmé leur soutien aux palestiniens dans leur lutte contre les forces d’occupation israéliennes, relevant que les attaques israéliennes ont porté un coup dur à la police palestinienne en détruisant ses locaux et sa logistique. Raison pour laquelle, poursuit le ministre de l’Intérieur marocain, il a été convenu que chaque pays arabe apporte le soutien nécessaire à la police palestinienne pour aider à son rééquipement et à la restauration de ses locaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *