Soutien aux associations locales

Soutien aux associations locales

Yasmina Baddou, secrétaire d’Etat chargé de la Famille, de la solidarité et de l’Action sociale opte pour la politique de proximité et le renforcement de la coopération en vue d’édifier un véritable partenariat avec les associations oeuvrant dans les domaines d’intervention de son département. Du 20 au 22 octobre, Mme Baddou effectue une visite dans la région du Sud, Boujdour, Laâyoune, Smara, Dakhla, Assa. Au programme, la signature de 28 conventions de partenariat entre le secrétariat d’Etat chargé de la Famille, de la Solidarité et de l’Action sociale et des associations actives dans les domaines de la femme, de l’enfance, et de l’intégration des personnes handicapées au niveau des villes de Boujdour, Dakhla, Laâyoune, Assa et Smara. L’enveloppe budgétaire allouée par le secrétariat d’Etat chargé de la Famille, de la Solidarité et de l’Action sociale, pour le renforcement des capacités de ces associations et le financement de leurs projets, s’élève à près de 2.200.000,00 dirhams. En vertu de ces conventions, le secrétariat d’Etat s’engage à appuyer les projets des associations concernées. Ces projets s’articulent autour de la création des projets générateurs de revenus au profit des femmes. Le soutien des capacités des associations. La création des centres spécialisés pour la formation et l’auto-emploi des personnes handicapées. La création des centres de rééducation au profit des enfants handicapés. Et la création des centres sociaux. Parallèlement au soutien financier des associations, le secrétariat d’Etat chargé de la Famille, de la Solidarité et de l’Action sociale mettra en place un ensemble de mécanismes d’accompagnement à travers l’organisation des cycles de formation au profit des dirigeants et cadres des associations bénéficiaires du soutien et la mise en place des comités mixtes de suivi des projets. L’initiative s’inscrit dans un programme pointu élaboré par le secrétariat d’Etat. Dans ce sens, plusieurs conventions ont été déjà signées par Mme Baddou avec les organisations non gouvernementales (ONG) et des associations dans les régions du Grand Casablanca, du Souss, de l’Oriental, de Rabat-Salé et le Nord. Les objectifs des conventions s’articulent essentiellement autour du soutien des centres d’écoute pour femmes victimes de la violence. La formation pour la promotion des projets générateurs des revenus au profit des femmes en situation difficile. Le soutien de la scolarisation et l’éducation des enfants handicapés issus de familles nécessiteuses, la formation professionnelle des personnes handicapées. Le soutien aux centres d’accueil des ONG oeuvrant dans les domaines des enfants abandonnés, la réintégration des enfants de la rue et la protection de l’enfance, l’intégration des personnes handicapées et les personnes âgées. La rééducation des personnes handicapées, la promotion des activités sportives et artistiques. Et le soutien pour les personnes âgées. Il faut dire que la politique de proximité adoptée dans ce sens ainsi que le soutien financier et institutionnel sont de nature à renforcer le travail associatif et améliorer les capacités de gestion des associations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *