Soutien aux sans-papiers

Les syndicats d’enseignants du premier degré appellent à une grève et à une manifestation, vendredi 30 mars à Paris, en soutien à la directrice d’école placée en garde à vue après des incidents liés à l’interpellation d’un sans-papiers. Les principales organisations lycéennes ont décidé de se joindre à ce mot d’ordre. Un défilé est prévu à partir de 14h des abords du métro Sèvres-Babylone au ministère de l’Education nationale.
Par ailleurs, le Réseau éducation sans frontières (RESF) appelle à un rassemblement dans le quartier Belleville à Paris jeudi 29 mars à partir de 8h pour exiger l’abandon de toute poursuite contre la directrice de l’école, ainsi que la régularisation des parents sans-papiers. Dans un communiqué commun, les syndicats d’enseignants dénoncent «une volonté sans précédent de mise au pas de tous les enseignants». Ils exigent qu’«aucune poursuite judiciaire, aucune sanction administrative, contre notre collègue directrice de l’école Rampal», ne soit prise. Les syndicats demandent par ailleurs que «l’Académie applique le droit à la protection des fonctionnaires comme la loi l’y oblige (…) et respecte l’ensemble des droits du personnel (droit syndical, liberté d’opinion)».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *