Stock de sang : Les réserves ne couvrent que 6 jours

Stock de sang : Les réserves ne couvrent que 6 jours

La vie de milliers de Marocains est en danger

La pénurie de sang au Maroc est loin d’être résorbée. Les demandes sont toujours plus importantes alors que les donneurs se font rares. Le Dr Mohamed Benajiba, directeur du Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie (CNTSH), signale à ce sujet : «La semaine dernière, nous avons constaté une pénurie importante dans les centres de transfusion sanguine au niveau des grandes villes. Mais la situation reste alarmante au niveau de Casablanca qui fait face à un manque important de sang alors que la demande ne cesse d’augmenter. La demande quotidienne des hôpitaux, des cliniques et des centres de santé est de 400 à 500 poches de sang par jour alors que le nombre de donneurs ne dépasse pas les 300 par jour», indique le Dr Benajiba. 

Les plus grosses demandes proviennent essentiellement  des centres d’oncologie et d’hématologie. «Nous avons tenu récemment une réunion avec les directeurs des grandes cliniques et des hôpitaux pour les inciter à réduire davantage la consommation de sang et n’y avoir recours que dans les cas les plus urgents. Nous avons aussi appelé les professionnels de santé de faire don de leur sang», signale le directeur du Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie. Face à la pénurie importante au niveau de la métropole économique, il a fallu approvisionner les hôpitaux en faisant appel aux centres de transfusion sanguine d’Errachidia et de Meknès.  Quant au stock national de sang actuel, le Dr Benajiba précise qu’il correspond  à 6 jours de consommation. Le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie tire la sonnette d’alarme. Celui-ci a émis un nouvel  appel urgent au don de sang pour parer à la pénurie.  La régularité des dons est indispensable car le sang a une durée de vie courte (5 jours pour les plaquettes). Le principal problème est de fidéliser les donneurs réguliers.

Pour alimenter les stocks de produits sanguins, le directeur du centre appelle à une sensibilisation permanente. Les Marocains sont invités à participer massivement et régulièrement aux dons de sang en se  présentant  aux centres de transfusion sanguine au moins trois fois par an. Les dons de sang sont nécessaires pour sauver des accidentés, mais aussi des malades qui ont besoin chaque jour de produits sanguins. Ainsi, chaque année des centaines de milliers de malades sont soignés grâce aux dons de sang. C’est le cas lorsqu’une hémorragie se produit, par exemple, lors d’un accouchement, d’une opération chirurgicale ou en traumatologie après un accident. Ces dons permettent également de soigner des patients atteints de maladies de sang telles que la thalassémie qui nécessite des transfusions tout au long de la vie, ainsi que les besoins en cancérologie. En 2017 le Centre national de transfusion sanguine avait espéré que 1% des Marocains fassent don de leur sang, soit 350.000 dons. N’ayant pas encore établi le bilan total des dons collectés l’année dernière, le Dr Benajiba signale toutefois que les objectifs n’ont pas été atteints en 2017.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *