Suicide ambigu

“Je suis ensorcelé…Je sens des maux de tête…Fais-moi des fumigations…Quelqu’un m’a ensorcelé…“; C’est ce que n’arrête pas de répéter A. Lahcen à sa femme depuis une dizaine de jours. Il est né en 1955 à Tazarate, Aït Ourir, province de Marrakech. Il jouissait d’une bonne réputation, que ce soit à son quartier Ouled Ziane, préfecture de Hay Mohammadi-Aîn Sebaâ, Casablanca où il occupe un appartement à l’immeuble D, résidence Ouled Ziane, ou parmi ses collègues au siège de la BCM au boulevard Moulay Youssef. Lahcen a pris un congé d’une dizaine de jours quand il a commencé à sentir d’étranges maux de tête. Il est resté chez lui.
De temps en temps sa femme lui fait des fumigations dans un brasero, comme il le lui demandait, croyant qu’il était ensorcelé et possédé par des esprits maléfiques. Au lieu d’aller consulter un spécialiste, il a préféré rester chez lui. De temps en temps des collègues lui rendaient visite. Quelqu’un d’entre eux précise“ On ne sait pas ce qui lui est arrivé, c’est un brave homme, serviable, honnête, qui travaille à la BCM depuis plus de vingt ans…“.
Mardi 19 mars. Lahcen se rend à son job le matin. Il sent une fois encore des maux de tête au point qu’il n’a pas pu continuer son travail. Il s’adresse au service du personnel. Personne n’a fait appel à une ambulance pour le transporter à l’hôpital. Même le médecin de service n’a pas été avisé, apprend-on auprès de quelques employés. Ils se sont contentés de lui permettre à prendre un petit taxi et se rendre chez lui. Vers onze heures, les nerfs de Lahcen lâchent. Il cogne sa tête contre la glace d’une fenêtre. Blessé, il a été transporté aux urgences de l’hôpital Mohammed V, à Hay Mohammadi où il reçoit des soins avant de rentrer chez lui.
Vers seize heures, son frère lui rend visite pour le quitter après environ une heure plus tard, le laissant dans une chambre avec sa femme. Entre temps, Lahcen monte au premier étage, se dirige vers le balcon qui se trouve aux escaliers et donne sur la rue et effectue un vol plané au moment même où l’un de ses amis se trouve au seuil de l’immeuble pour lui rendre visite. Ce dernier tourne la tête pour voir ce qui se passe, pour découvrir la tragédie. Lahcen s’est suicidé.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *