Suisse : Douze ans de réclusion requis contre un père

Suisse : Douze ans de réclusion requis contre un père

Le procureur a requis 8 ans de réclusion contre la compagne du prévenu âgée de 62 ans. Les deux fillettes étaient éduquées selon des principes religieux stricts dans une communauté de l’Oberland zurichois. Elles étaient régulièrement punies et battues. Pour le procureur Ulrich Weder, les deux prévenus doivent être reconnus coupables de lésions corporelles graves. Il a rappelé les méthodes éducatives brutales et sadiques que les deux fillettes ont dû subir pendant des années. Les punitions variaient: des coups sur les fesses nues, privation de repas, rester assise ou debout pendant des heures sans rien dire ou encore monter et descendre les escaliers inlassablement. La plus jeune des fillettes est décédée le 10 mai 2006 après avoir été fortement secouée par une autre compagne du prévenu. Cette femme, âgée de 26 ans, est accusée de meurtre. Elle sera jugée en 2011 par la Cour suprême du canton de Zurich. La fillette survivante a été placée dans une famille par les autorités. Le père vit avec une nouvelle compagne. Leur fille née cet été a aussi été placée dans une famille. La croyance en Dieu et Jésus occupe une place centrale dans la vie du prévenu. Il suit les règles de vie de Jakob Lorber (1800-1864), un Autrichien aussi appelé «l’écrivain public de Dieu». Celui-ci estime que pendant les sept premières années de sa vie, un enfant doit apprendre l’obéissance, car Dieu aime l’humilité. Il faut extirper de l’enfant le mensonge, la rébellion et l’effronterie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *