Suivi constant de la situation dans la région du Gharb

Suivi constant de la situation dans la région du Gharb

Le Comité national de veille et de coordination est constamment mobilisé pour suivre l’évolution de la situation particulièrement dans la région du Gharb touchée par les intempéries, en vue de parer à toute éventualité, a-t-on appris, mercredi, auprès des autorités locales. Ce suivi est assuré en parfaite coordination avec les autorités locales, l’ensemble des services concernés, ainsi que des élus et des représentants de la société civile, a-t-on précisé de même source. Par ailleurs, des moyens d’intervention ont été mobilisés et prépositionnés à proximité des sites vulnérables pour assurer les éventuelles opérations de secours, de sauvetage des populations et de sauvegarde de leurs biens particulièrement dans la région du Gharb. Il a été également procédé à la mobilisation des hélicoptères des Forces Royales Air et de la Gendarmerie royale afin d’évacuer les populations menacées et d’acheminer les vivres vers les localités enclavées. Selon les autorités locales, plus d’un millier de personnel d’intervention représentant les FAR, la Gendarmerie royale, la Protection civile et les Forces auxiliaires ont été mobilisés, ainsi que 35 ambulances, 40 embarcations spécialisées dans les opérations de sauvetage, plus de 200 engins et matériel roulant outre une centaine de médecins, d’infirmiers et de techniciens de laboratoires. De même, il a été également procédé à l’aménagement de 40 centres d’accueil pour abriter plus de 15.000 personnes dont les maisons ont été endommagées ou effondrées et qui ont bénéficié, à ce jour, de plus de 20.000 kits alimentaires dans le cadre de l’opération de distribution d’aides engagées par les autorités locales. Cette opération d’aide aux sinistrés a porté également sur la distribution de 20.000 couvertures, 10.000 matelas et 2.500 lits. Les services de santé ont, par ailleurs, procédé à la réalisation des analyses de l’eau potable et des eaux courantes et à la consultation gratuite de plus de 25.000 personnes. Il a aussi été procédé à la vaccination de 30.000 têtes d’ovins et de près de 1.300 têtes de bovins et à la distribution de plus de 7.500 quintaux d’orge. Suite à l’annonce de perturbations météorologiques du 18 décembre 2009, rappelle-t-on, il a été décidé de réactiver le Comité national de veille et de coordination à l’effet de mettre en œuvre le plan d’action de prévention et d’anticipation et de coordonner les interventions des différents départements ministériels. Parallèlement, les instructions ont été données aux walis et gouverneurs pour activer les comités locaux en vue d’évaluer les risques associés aux perturbations climatiques annoncées par la Météorologie nationale et arrêter, en conséquence, un plan d’action visant la sensibilisation et l’assistance des populations installées dans les zones menacées.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *