Suspension des cours dans près de 900 établissements scolaires à cause du mauvais temps

Suspension des cours dans près de 900 établissements scolaires à cause du mauvais temps

Le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a décidé, mardi, la suspension provisoire des cours dans environ 900 établissements scolaires pour la plupart des annexes situées dans le monde rural en raison des mauvaises conditions météorologiques avec pour objectif de protéger les élèves et les enseignants de tout danger lié aux aléas météorologiques.

Cette mesure, prise en vertu des dispositions de la note ministérielle N°162-14 relative à la protection contre les risques liés aux changements climatiques et aux mauvaises conditions météorologiques, a concerné des établissements scolaires accueillant quelque 100.000 élèves, indique un communiqué du ministère.

Les établissements concernés relèvent des académies régionales de l’éducation et de la formation de Drâa-Tafilalet (Midelt – Ouarzazate – Tinghir), Marrakech-Safi (Al Haouz), Béni Mellal-Khénifra (Khénifra – Beni Mellal – Azilal), Fès-Meknès (Ifrane) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (Al Hoceïma – Chefchaouen), précise la même source.

En vue de préserver le droit des apprenants à la scolarisation, les directions provinciales s’attelleront à reprogrammer les cours suspendus dans les établissements scolaires concernés et à programmer des cours de soutien scolaire selon le calendrier fixé, prenant en considération l’évolution des conditions météorologiques dans les prochains jours, explique le communiqué.

Conformément aux dispositions de la note ministérielle relative à la protection contre les risques liés aux changements climatiques et aux mauvaises conditions météorologiques, les académies régionales de l’éducation et de la formation ont pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des élèves, des enseignants et des cadres administratifs travaillant dans les établissements scolaires concernés, souligne le ministère.

Dans ce cadre, des cellules de veille ont été formées pour suivre la situation de manière quotidienne et prendre les mesures adéquates en coordination avec les autorités locales et les autres intervenants. Des dispositions préventives ont été également prises notamment, en ce qui concerne le chauffage des salles de classe, des internats et l’isolation thermique des dortoirs, tout en assurant le suivi de la situation météorologique sur la base des bulletins d’alerte quotidiens de la direction de la météorologie nationale, conclut le communiqué.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *