Symposium international sur le tiers payant: La Mutuelle Générale veut répandre l’esprit de la mutualité pour lutter contre la précarité

Symposium international sur le tiers payant: La Mutuelle Générale veut répandre l’esprit de la mutualité pour lutter contre la précarité

Après son passage remarqué au Salon national de l’économie sociale et solidaire en juillet dernier, la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) organise en collaboration avec l’Agence nationale de l’assurance maladie et jusqu’au 18 septembre 2016, à Marrakech, le Symposium international portant sur le tiers payant et ce, en marge de la tenue de sa 67ème assemblée générale.

Abdelmoula Abdelmoumni, président de la MGPAP
Abdelmoula Abdelmoumni, président de la MGPAP

Cet évènement connaît la participation de plusieurs personnalités politiques et acteurs de l’économie sociale et solidaire nationaux et internationaux. Contacté par ALM, Abdelmoula Abdelmoumni, président de la MGPAP, ainsi que le président de l’Union africaine de la mutualité (UAM), a souligné que «cette initiative, traduisant par son ampleur l’intérêt que porte le Maroc au secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS), cherche à asseoir l’engagement raisonné de la mutualité comme levier indispensable de l’ESS et par conséquent la volonté de la MGPAP de répandre l’esprit de la mutualité car consciente de son rôle dans la lutte contre la précarité et le rapprochement des prestations sanitaires à l’ensemble des citoyens, notamment ceux qui vivent dans les régions enclavées et souffrant d’un déficit quant aux spécialités médicales».

Et d’ajouter que «le but de la MGPAP, qui est l’objet même de ce Symposium, est d’ouvrir à travers un débat constructif le partage des différentes expériences en vue de mieux appréhender la question de la mutualité et démontrer son rôle dans le maintien de l’équilibre financier des caisses de prévoyance. S’y ajoute notre aspiration à faire valoir la position de la mutualité comme troisième voie, à côté des secteurs privé et public dans la facilitation de l’accès aux services de santé».   

En effet, plusieurs pays ont répondu présent à cet événement, à savoir la France, l’Espagne, la Turquie, le Portugal, le Mali, le Tchad, le Djibouti, la Côte d’Ivoire, Niger, le Burkina Faso, le Sénégal, les îles Comores, la Suisse et bien d’autres pays.

Sans oublier de mentionner la présence du directeur de la Ligue arabe et le secrétaire du Conseil des ministres arabes de la santé qui représente les pays arabes. Il est à mentionner que des signatures des conventions avec des mutualités africaines et européennes sont au menu lors de ce symposium international ainsi que des hommages rendus à la femme mutualiste africaine en marge de l’assemblée générale de la MGPAP.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *