Tanger : 315.000 euros pour la scolarisation

Les partenaires d’un programme de lutte contre l’abandon scolaire à Tanger ont signé, mardi, un avenant à la convention initiale de ce projet pour un apport de financement de l’ordre de 315.000 euros. Cet apport de financement servira à la réalisation de la deuxième tranche de ce programme qui va bénéficier, à terme, à 30 écoles de la zone périurbaine et des quartiers défavorisés de la ville du détroit. Dans le cadre global d’un accord de coopération entre le ministère de l’Education nationale et l’Unicef, trois partenaires locaux ont conclu une convention pour la réalisation d’un programme-pilote intitulé  »Lutte contre l’abandon scolaire, pour une école de qualité ». La société Amendis, en charge de la gestion déléguée de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement liquide, les délégations de l’enseignement de Tanger-Asilah et Fahs-Anjra ont ainsi arrêté les actions à entreprendre au profit des 30 écoles choisies. Arrivée à terme de la première tranche de ce projet qui a bénéficié à 9 écoles, Amendis a mobilisé la fondation Véolia Environnement et l’Unicef-France pour contribuer à la réalisation de la 2ème tranche. Cet avenant confère à la fondation Véolia Environnement le rôle de principal contributeur financier avec la totalité du nouveau montant alloué. Le programme, étalé sur trois ans (2004-2006) et réparti en deux volets, prévoyait un budget global de 5 millions de dh. Le volet infrastructures consiste à viabiliser l’espace des écoles bénéficiaires en assurant l’accès à l’eau potable, à l’électricité et à l’assainissement. Le deuxième axe du programme concerne l’éducation à l’hygiène et à l’environnement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *