Tanger-Asilah : Soutien tous azimuts au transport scolaire et sanitaire

Tanger-Asilah : Soutien tous azimuts au transport scolaire et sanitaire

Ces conventions font la part belle à ces deux secteurs dans le monde rural    

Les travaux de la session ordinaire du conseil préfectoral de Tanger-Asilah  du mois de janvier ont été marqués, lundi 9 janvier, par l’examen et l’approbation d’une série de conventions visant l’amélioration de la prestation des services sociaux dans cette préfecture. Parmi ces conventions, figurent celles liant le conseil préfectoral à ses partenaires traditionnels concernés en matière de transport scolaire et sanitaire et dont les dispositions ont été approuvées à l’unanimité absolue lors de cette assemblée. «Nous avons toujours placé l’amélioration de la prestation de ces deux secteurs parmi nos principales priorités. Nous allons continuer de faire de même en scellant des conventions avec les communes concernées et les associations s’activant dans ce genre d’actions sociales», a affirmé le président du conseil préfectoral de Tanger-Asilah, Abdelhamid Aberchane.

Selon les données émises lors de cette assemblée, l’équipe chargée de ce dossier au sein de la commission des affaires juridiques a fait la part belle à l’amélioration des prestations de ces deux secteurs dans le monde rural. Le conseil s’engage (en vertu des conventions liées à ce point) de contribuer au financement du transport scolaire et sanitaire pendant une durée de trois ans (2017-2018-2019) dans les communes relevant de cette préfecture, dont Guezanaya, Asilah, Briech, Ahad Al Gharbia, Al Manzla, Sahel Chamali, Dar Chaoui, Hjar Nhel, Sebt Zinat et Tnine de Sidi El Yamani. «Le conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima sera un important partenaire, vu sa contribution financière dans le cadre de ces convenions liant la préfecture aux communes concernées, mais aussi sa longue expérience acquise grâce à son soutien à ce genre de services sociaux», a souligné  Ahmed Mouden, vice-président du conseil préfectoral de Tanger-Asilah.

Les communes bénéficiaires seront engagées à assurer la gestion et le suivi de ce dossier du transport scolaire et sanitaire. Ils travailleront en coordination avec des associations choisies pour réussir l’opération de financement en matière de transport scolaire et sanitaire.

Quelques conseillers présents à cette assemblée ont estimé que le conseil préfectoral aurait pu intégrer le sport à ce point. Surtout que les communes rurales souffrent d’un déficit criant en animations et loisirs.

Il est à noter que parmi les cinq points inscrits à l’ordre du jour de cette session ordinaire, figure celui de l’étude et l’examen de la formation et l’emploi dans le monde rural. Les conseillers présents ont convenu de la nécessité d’accorder un grand intérêt à la formation professionnelle des jeunes en adaptation avec les grands projets (réalisés ou en cours de réalisation dans la région), dont la zone industrielle sise dans la commune rurale d’Aouame. Parmi les nouveaux projets prévus dans cette préfecture, la création d’une antenne de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) à Asilah.  Les représentants de l’OFPPT viennent, à cet effet, de signer avec le conseil de la ville une convention de partenariat pour la réalisation de ce projet. La commune d’Asilah s’engage à attribuer le terrain pour la construction des locaux de cette nouvelle antenne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *