Tanger célèbre le grand voyageur tangérois Ibn Battouta

Tanger célèbre le grand voyageur tangérois Ibn Battouta

Une programmation riche et variée à la hauteur de la renommée de ce personnage mythique

La capitale du détroit vibre aux rythmes des festivités de commémoration de la naissance d’Ibn Battouta. Et ce dans le cadre du premier festival consacré à ce grand voyageur tangérois et dont les activités se déroulent du 23 au 25 février à Tanger. Les organisateurs de cet événement commémoratif promettent une programmation riche et variée en activités à la hauteur de la renommée de ce personnage mythique du 14ème siècle et de son vrai nom Abou Abdallah Muhammad Ibn Abdallah Ibn Muhammad Ibnou Ibrahim. Ce premier festival est organisé «dans le cadre des premières journées internationales d’Ibn Battouta, qui se sont déroulées, du 24 au 26 février 2016, à Tanger, pour rendre aussi hommage à ce grand voyageur», selon les organisateurs.

Initiée par l’Association marocaine d’Ibn Battouta (Amarib), cette édition, dont les travaux se déroulent dans plusieurs espaces de la ville, vise, en plus de l’hommage rendu au grand voyageur tangérois, de promouvoir la destination touristique de Tanger. «L’Amarib tient à soutenir le développement du prestigieux projet Tanger-Métropole à travers la commémoration de la naissance d’Ibn Battouta chaque 24 février, et ce par le biais des activités programmées dans le cadre de ce festival», fait part la même source.

Par ailleurs, les organisateurs annoncent de faire de ce festival un événement annuel à même d’offrir à Tanger l’animation qu’elle mérite tout en faisant la promotion d’Ibn Battouta et de ses œuvres. Concernant cette première édition, la séance d’ouverture de celle-ci est marquée par la peinture en live d’un tableau retraçant le périple du grand voyageur tangérois. Cette journée sera clôturée par une table ronde autour du thème «Découvertes et explorations à travers l’expérience de grands voyageurs actuels».  Et ce en présence du grand écrivain et voyageur Ahmed Elshehawy et du jeune Anas Yakine, connu pour avoir parcouru le Maroc à pied. Il est prévu aussi, au cours de cette manifestation, des conférences, des hommages littéraires, des expositions artistiques et autres activités socioculturelles, organisés en rapport avec le même thème de cette première édition. Il y a lieu de citer la programmation d’une visite au quartier écologique Ibn Battouta et d’une parade musicale, qui sera tenue parallèlement pour mettre la joie dans des quartiers de la ville.

Fondée en 2015, l’Amarib, qui regroupe plusieurs chercheurs et professionnels du tourisme, a pour mission d’encourager à la préservation et la promotion du patrimoine culturel marocain en relation avec Ibn Battouta, tout en mettant en avant le message de tolérance et les écrits de cet illustre voyageur tangérois du 14ème siècle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *