Tanger : Des quartiers récompensés pour leur propreté

Tanger : Des quartiers récompensés pour leur propreté

Le programme «Tanger plus belle» a connu, lors de son lancement, la participation de quelque 136 associations locales et 44 bénévoles associatifs œuvrant dans leur majorité dans la protection de l’environnement et la préservation du patrimoine culturel et historique.

Le processus d’embellissement et de fleurissement de la ville du détroit se poursuit. Pour leurs efforts dans la protection de l’environnement, des représentants des associations locales et des militants écologiques viennent d’être distingués lors de la cérémonie de clôture de la première édition du programme «Tanger plus belle», organisée, vendredi 11 novembre, dans les locaux de la Maison de la presse à Tanger.

Les organisateurs ont voulu faire de l’achèvement de la première phase de ce programme un grand événement, dont les travaux coïncident avec la COP22 qui se poursuit jusqu’au 18 novembre à Marrakech. Les lauréats de cette première édition ont reçu, lors de cette cérémonie de clôture, des trophées et des certificats de mérite respectivement des mains de Mohamed El Yaacoubi, wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Bachir Abdellaoui, maire de Tanger, et d’autres responsables et partenaires de ce projet sociétal.

Ayant suscité la satisfaction et l’admiration des Tangérois, depuis son lancement, il y a près de trois ans, l’opération de l’embellissement et de la propreté de Tanger – qui avait débuté dans le quartier populaire Mabrouka, dépendant de l’arrondissement de Béni Makada, a encouragé les responsables de la ville à la mise en vigueur, en janvier dernier, du programme «Tanger plus belle» en vue d’appuyer et de promouvoir cette belle initiative. Vu son apport à l’environnement et l’aspect esthétique des lieux, ce projet ambitionne de s’étendre au fil des prochaines éditions aux six circonscriptions de la préfecture de Tanger-Asilah. Il a connu, lors de son lancement, la participation de quelque 136 associations locales et 44 bénévoles associatifs œuvrant dans leur majorité dans la protection de l’environnement et la préservation du patrimoine culturel et historique. Ils ont été amenés grâce à «Tanger plus belle» à se livrer à une concurrence loyale et juste pour la mise en valeur de leur cadre de vie commun.

L’entrée en application de ce programme a nécessité aussi l’implication des représentants de la préfecture de Tanger-Asilah, la commune urbaine de Tanger, la direction provinciale de la culture et du service de l’environnement, d’architectes et de la société civile, qui se sont regroupés en comités en vue d’assurer l’accompagnement et l’orientation en faveur des associations et des militants écologiques participant à cette première édition. Pour ce faire, les membres de ces comités ont procédé à la réalisation des sorties de terrain pour pouvoir suivre in situ le bon déroulement de l’opération d’embellissement des quartiers. Il s’agissait aussi pour les membres de ces comités de se lancer dans la sensibilisation des habitants à la protection de l’environnement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *