Tanger : La traque des chiens errants reprend

Tanger : La traque des chiens errants reprend

Une convention entre le conseil communal et une association pour remédier à ce fléau 

La ville du détroit renforce son engagement dans la lutte contre le phénomène des chiens errants afin de préserver la santé et la sécurité des citoyens. C’est dans ce contexte que le conseil communal de Tanger vient d’approuver, lors de sa dernière session extraordinaire, une convention de coopération le liant à l’association «Sanctuaire de la faune de Tanger» (SFT). Selon les données émises à cette occasion, ce projet de convention s’inscrit dans le cadre de l’élaboration et de la gestion des dossiers liés à la préservation de la sécurité et la santé des citoyens, mais aussi celle des chiens domestiques sur l’ensemble du territoire urbain relevant de la commune. Il est prévu, dans ce même contexte, la mise en place d’une commission composée notamment du maire de Tanger Mohamed Bachir Abdellaoui (en tant que président de ladite commission), la présidente du SFT, Salima Kadaoui, le responsable du bureau communal d’hygiène ainsi que les représentants de la wilaya, de l’Office national de la  sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et la délégation provinciale du ministère de la santé.

Elle est chargée, en vertu de l’article 5 de cette convention, du suivi, la supervision, l’évaluation et l’exécution des engagements programmés dans le cadre de ce partenariat. Les membres de cette commission devront ainsi se réunir au moins une fois par trimestre pour discuter de la situation et présenter les propositions visant à assurer la bonne marche de ce dossier. Le conseil communal s’engage, dans le cadre de ce même partenariat, à accorder un local au SFT. Ce qui permet à l’association d’y assurer l’accueil des chiens domestiques, tout en accordant traitement, vaccination et alimentation à cette population canine. Le conseil communal s’engage aussi à apporter un soutien financier au SFT avec un montant de 300.000 DH par an et qui sera destiné à couvrir une partie des coûts liés aux interventions chirurgicales et médicaments. L’association est chargée, quant à elle, d’assurer la supervision et l’organisation des opérations de stérilisation des animaux domestiques et le suivi de toutes les étapes de traitement et de vaccination, et ce avec l’appui des départements et institutions concernés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *