Tanger : le retour de près de 400.000 MRE

Ces statistiques, arrêtées au 29 août dernier, précisent que la période de forte affluence commence à fléchir avec une moyenne quotidienne de près de 15.000 passagers. En effet, lundi dernier, ce sont 15.749 MRE à bord de 5.625 véhicules qui ont embarqué à destination des ports de la rive nord de la Méditerranée, notamment celui d’Algesiras.
Le pic d’affluence pour la phase retour a culminé, le 25 août dernier, à  22.146 passagers et 7.636 véhicules. La phase retour, qui a démarré le 15 août, se déroule dans de bonnes conditions.
Plusieurs MRE de passage reconnaissent effectivement une nette amélioration tant au niveau de l’organisation que de la logistique. Côté prestations, les équipes de la Fondation Mohammed V pour la solidarité en poste au port de Tanger continuent de prodiguer leurs prestations d’assistance aux MRE. Depuis le début de  l’opération Marhaba qui a démarré le 27 juin dernier, les équipes de la fondation ont effectué quelque 3.535 interventions, dont la majorité porte  sur l’assistance médicale (2.145).
L’assistance dans les procédures douanières arrive en deuxième position, avec 710 cas traités. Les assistantes de la fondation se sont également mobilisées pour venir en aide aux MRE dans diverses situations tels les problèmes liés au  transport, le social et les procédures administratives. Durant les deux phases de l’opération Transit-2005, ce sont 18 ferries, dont 4 fast-ferries, qui assurent la traversée. Les ports de France et d’Italie sont desservis par 5 long-courriers. Jusqu’à 47 fréquences quotidiennes sont prévues au programme pour les jours de forte affluence.
Côté accueil au niveau de la wilaya de Tanger, la fondation met à la  disposition des MRE deux aires de repos équipées à Gueznaya et Larache. Avec le début de la phase retour, la fondation a ouvert le centre d’accueil de Malabata à proximité du port de Tanger.
La fondation compte également des équipes permanentes pour l’assistance sociale et médicale, installées à Alméria, Algésiras (Espagne), Sète, port Vendres (France) et au port de Gênes en Italie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *