Tanger : Ouverture de deux marchés de proximité Bir Chifa et Béni Touzine

Tanger : Ouverture de deux marchés de proximité Bir Chifa et Béni Touzine

Ces deux projets permettent le recasement de près de 800 marchands ambulants et petits commerçants

L’ouverture de ces deux structures de proximité s’inscrit dans le cadre d’une grande opération de distribution des locaux commerciaux, lancée en mi-décembre 2017 au profit en grande partie des commerçants informels.

Tanger poursuit l’organisation de son marché local à travers l’ensemble de son territoire urbain. A cet effet, la ville du détroit a connu, samedi 17 février, l’ouverture officielle des deux nouveaux marchés de proximité Bir Chifa et Béni Touzine, permettant ensemble de recaser près de 800 marchands ambulants et petits commerçants. Très attendue, l’ouverture de ces deux structures de proximité s’inscrit dans le cadre d’une grande opération de distribution des locaux commerciaux, lancée en mi-décembre 2017 au profit en grande partie des commerçants informels à travers les quatre arrondissements que compte Tanger. Il en a résulté la mise en service progressive d’un nombre important de marchés communaux et de proximité, dont la majorité est réalisée ou en cours de réalisation dans le cadre du programme royal Tanger-Métropole.

D’une enveloppe budgétaire globale de 100 millions de dirhams, le projet du marché Bir Chifa fait partie des nouvelles structures de proximité mises en place dans le cadre du programme royal. La répartition des locaux commerciaux de ce nouveau marché s’est déroulée selon un cahier des charges bien défini. S’étendant sur une superficie de près d’un hectare, ce projet socio-économique a bénéficié à près de 700 petits commerçants et marchands ambulants, dont 36 sont des vendeurs de poisson. Il comporte aussi d’autres services de gestion et dépendances. La mise en service de cette nouvelle structure, selon les responsables de ce projet, permet l’amélioration des conditions de travail de l’ensemble des bénéficiaires, la sédentarisation des marchands ambulants, ainsi que l’éradication des marchés anarchiques. Et à l’instar des autres nouvelles structures programmées dans le cadre de Tanger-Métropole, ce projet contribue à agrémenter et mettre à niveau le quartier populaire Bir Chifa, considéré comme l’un des plus surpeuplés de l’arrondissement de Béni Makada.

Il est à noter qu’il y a eu lieu, pendant la même journée, l’ouverture officielle du marché de proximité Béni Touzine. Situé dans l’un des quartiers les plus pauvres de l’arrondissement de Béni Makada (et du même nom de Béni Touzine), ce nouveau projet socio-économique – qui s’inscrit aussi dans le cadre du programme Tanger-Métropole – a permis le recasement de quelque 119 marchands ambulants et petits commerçants. Il est destiné, en plus de l’organisation du commerce local, au renforcement des infrastructures et la mise à niveau du quartier populaire Béni Touzine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *