Tanger-Tétouan-Al Hoceïma : 80 millions DH pour la santé publique

Tanger-Tétouan-Al Hoceïma : 80 millions DH pour la santé publique

Un partenariat entre la région et la direction régionale de la santé

Réuni en session ordinaire au titre du mois de mars à Tanger, le conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima vient de procéder à l’étude et l’examen de la totalité des douze points inscrits à l’ordre du jour de cette réunion. Ilyas El Omari, président du conseil, a réussi à faire passer à mains levées tous ces douze points, dont celui consacré au projet de convention de partenariat entre la région et la direction régionale du ministère de la santé sur une période de trois ans. D’un montant global de 80 millions de dirhams, ce projet consiste à la mise en place d’un programme régional de soutien du secteur de la santé sur l’ensemble du territoire de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. «C’est un travail en commun pour soutenir la santé publique dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Il s’agit de participer ensemble pour renforcer l’offre de soin dans les préfectures et provinces de cette région», selon les dispositions de cette convention. 

Ce projet de convention s’assigne parmi ses principaux objectifs de soutenir le programme de lutte contre la tuberculose, renforcer l’approvisionnement des hôpitaux par de nouveaux équipements et appuyer les centres de transfusion sanguine dans la région. Sur l’enveloppe budgétaire totale de 80 millions de dirhams, le conseil régional est engagé à contribuer avec 40 millions de dirhams. La direction régionale de la santé apportera le même montant pour pouvoir ensemble assurer le financement tous les actions et projets tracés dans le cadre de cette convention de partenariat. La réalisation de l’ensemble des dispositions de cette convention s’étale sur une période de trois ans (2018-2020) et sera opérationnelle dès la signature par les deux parties de ce projet.

La direction régionale de la santé s’engage à mobiliser les services dépendant de ses délégations provinciales et les ressources humaines nécessaires en vue d’atteindre les objectifs de ce projet. Elle se charge, entre autres, de doter l’hôpital régional de Tanger d’un appareil de détection par résonance magnétique et d’un scanner. En ce qui concerne la lutte contre la tuberculose, la direction régionale y contribue par l’approvisionnement des centres (de diagnostic et traitement de la tuberculose) en matériel médical ainsi que la mise en service d’une nouvelle ambulance bien équipée dans le cadre d’un programme annuel de prévention de cette maladie. Quant à son appui aux centres régionaux de transfusion sanguine, ladite direction s’engage à doter ces établissements en ressources humaines et moyens nécessaires pour la bonne marche de leurs services. Elle se charge, dans ce même contexte, de l’organisation des campagnes de sensibilisation et de dons du sang ainsi que la réalisation des rapports de suivi sur les appareils et matériels destinés à être livrés à ces centres.

Quant au conseil régional, celui-ci s’engage à œuvrer pour conclure des nouveaux partenariats multipartites visant à améliorer la qualité des services du secteur de la santé sur le territoire régional. Concernant la lutte contre la tuberculose, ledit conseil se charge de doter les établissements hospitaliers spécialisés des appareils en conformité avec les dispositions de cette convention. Il s’engage à réhabiliter et moderniser des centres de diagnostic et de traitement de cette maladie au niveau de la région. D’un autre côté, le conseil régional se charge d’équiper des hôpitaux provinciaux de Tétouan et Al Hoceïma de deux appareils de détection par résonance magnétique et l’hôpital régional de Tanger d’un scanner. Il s’agit aussi d’approvisionner les autres établissements hospitaliers (Larache, Chefchaouen et Ouazzane), selon leurs besoins, en matériels médicaux. Enfin, le conseil régional s’engage à doter les centres régionaux de transfusion sanguine de trois véhicules pour la collecte des dons du sang dans le cadre d’un programme piloté par la direction régionale de la santé. Il se charge également de l’acquisition des appareils de la chaîne du froid pour le sang au profit des établissements hospitaliers de la région.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *