Tanger-Tétouan: Près de 900 000 DH pour le rural du Fonds catalan pour la coopération au développement

Tanger-Tétouan: Près de 900 000 DH pour le rural du Fonds catalan pour la coopération au développement

Une délégation catalane a effectué une visite du 17 au 19 mars à Tanger, pour s’enquérir de l’état d’avancement de l’initiative régionale pour le renforcement des capacités des communes rurales de la région en matière de genre et d’égalité des chances.

Selon Amina Rouchati, conseillère régionale et coordinatrice de l’équipe en charge du programme, cette mission- qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre la région de Tanger-Tétouan, le programme ART-Gold du PNUD Maroc, le Fonds catalan pour la coopération au développement et ses partenaires locaux et régionaux- vise à mettre en œuvre cette initiative.

«Elle vient suite à la mission d’échange d’expérience sur les thèmes du genre et de l’égalité des chances, qui s’est tenue en Catalogne, en mai 2013, ainsi qu’aux deux autres missions d’appui technique de la part de communes catalanes auprès de l’équipe d’exécution du projet, à Tanger, en juin et décembre 2013», affirme-t-elle.
Lancée début 2013, cette initiative régionale s’assigne pour objectif de contribuer à l’amélioration de la situation socio-économique des hommes et des femmes en situation de vulnérabilité au niveau des communes rurales de la région.

Elle répond, à cet effet, à l’article 14 de la charte communale, qui stipule la mise en place, par les collectivités locales, des commissions de la parité et de l’égalité des chances (CPEC). Ces dernières ont pour mission «d’élaborer et de présenter des propositions au président du conseil en matière de genre et d’égalité des chances entre les deux sexes», souligne Mme Rouchati.

Selon l’équipe en charge de ce projet, la mise en œuvre de cette initiative régionale nécessite une enveloppe budgétaire d’environ 3 millions DH, dont la part de 1,5 million DH est assurée par le conseil de la région de Tanger-Tétouan.

Le Fonds catalan est engagé à y participer avec un montant de près de 893.000 DH. Le reste est assuré par le PNUD ainsi que les six provinces et préfectures partenaires de ce programme. «Cette initiative régionale, pilotée par le conseil régional, profite dans sa première phase, à titre expérimental, à quelque 38 communes rurales. Et ce, avant de se généraliser aux 60 autres communes rurales de la région», tient à préciser Mme Rouchati.

Notons qu’une équipe de jeunes a été recrutée et formée pour effectuer un travail de terrain, et ce, en vue d’apporter un appui technique de proximité auprès des communes rurales de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *