Tanger : Un nouvel espace d’insertion pour les jeunes handicapés mentaux

Tanger : Un nouvel espace d’insertion pour les jeunes handicapés mentaux

Amendis veut renforcer son soutien éduco-social à des jeunes en difficulté dans la région du Nord.

A cet effet, la filiale de Veolia Maroc et l’Association enfants du paradis ont procédé, mercredi 16 octobre, à l’inauguration d’un atelier de pâtisserie au profit de plus d’une cinquantaine de jeunes handicapés mentaux à Tanger. Parmi ses principaux objectifs celui de rendre les personnes cibles productives et utiles pour la société, tout en aidant à favoriser leur épanouissement et leur intégration sociale.

«Amendis lance un projet d’insertion socioprofessionnelle de jeunes en situation de handicap mental, en collaboration avec l’Association enfants du paradis, à travers la mise en place d’un atelier de pâtisserie qui va permettre d’une part de former les jeunes adultes et ainsi promouvoir leur insertion professionnelle, et d’autre part d’offrir une source de revenu pour l’association à travers les ventes de pâtisseries. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique RSE Amendis et conformément à sa charte», a affirmé la coordinatrice de la direction communication et marketing Amendis, Zineb Chaoudri.

Selon les dispositions d’un partenariat signé, il y a près de cinq mois, par Amendis et l’Association enfants du paradis, ce projet permet d’offrir une activité productive et un soutien éduco-social à de jeunes adultes handicapés mentaux dont la capacité de travail est limitée. «Cette approche éducative permet de former des jeunes avec des besoins spécifiques et de valoriser leurs capacités personnelles tout en abordant des notions de développement personnel, pour une bonne intégration socioprofessionnelle», a souligné Mme Chaoudri.  Il est à préciser que ce projet bénéficie à 54 personnes avec une déficience intellectuelle, la trisomie 21, des troubles de comportement, un retard psychomoteur et des difficultés d’apprentissage scolaire.

Quelque 33 d’entre eux sont des jeunes internes de l’Association enfants du paradis. Alors que le reste est constitué de 20 jeunes externes qui font partie d’autres associations œuvrant dans le domaine de l’handicap mental. La formation des bénéficiaires est assurée (pendant la période octobre 2019 jusqu’à juin 2020) par un professionnel de la pâtisserie à raison de trois fois/semaine (durée de chaque atelier : deux heures).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *