Tarfaya : 90 millions DH pour un nouvel hôpital

Tarfaya : 90 millions DH pour un nouvel hôpital

Il vient renforcer l’offre de soin dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, qui a connu l’enrichissement du staff médical par de nouvelles compétences qualifiées.

Pour généraliser l’accès aux infrastructures sanitaires, la province de Tarfaya sera dotée d’un nouvel hôpital provincial.

Le gouverneur de la province de Tarfaya, Jamal Raiss, a présidé dernièrement la cérémonie de pose de la première pierre pour la construction d’un hôpital provincial à Tarfaya, et qui s’inscrit dans le cadre des grands chantiers lancés à la faveur du nouveau modèle du développement des provinces du Sud, et dont la réalisation  nécessitera une enveloppe budgétaire de 90 millions DH financée par le ministère de la santé.

Le nouvel hôpital sera érigé sur une superficie de 8.000 m2, avec une capacité d’accueil de 70 lits. Il comprendra un bloc opératoire, des services de médecine générale, de chirurgie, d’accouchement, de pédiatrie, de réanimation, d’urgence, et d’échographie, ainsi qu’un laboratoire et des bureaux techniques et administratifs. Cette structure vient renforcer l’offre de soin dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, qui a connu l’enrichissement du staff médical par de nouvelles compétences qualifiées, notamment des médecins spécialisés. Ainsi, le nombre de médecins spécialisés au niveau de toute la région est passé de 28 à 91, dont 65 au niveau de la province de Laâyoune. Outre l’hôpital Moulay El-Hassan Belmehdi, la région de Laâyoune dispose d’une autre structure sanitaire, en l’occurrence l’hôpital Hassan II des spécialités (143 lits), ainsi que neuf centres de santé.

Deux nouveaux centres de santé devront être réalisés prochainement dans le cadre d’un partenariat avec le conseil municipal de Laâyoune dans l’objectif de conforter l’offre de soin dans tous les quartiers de la ville et promouvoir l’accès aux services de santé au profit de toutes les couches de la société.

A cela s’ajoute le projet d’un CHU à Laâyoune pour une enveloppe budgétaire d’environ 1,2 milliard de dirhams. Construit sur une superficie de 30 hectares, l’hôpital sera doté d’une capacité de 500 lits, 14 salles d’opérations chirurgicales et six «pôles d’excellence», dont le pôle «Mère et enfant», «Médecine cardio-vasculaire», «Urgences» et «Maladies psychiatriques et mentales». Cette nouvelle infrastructure hospitalière sera aussi un lieu de  formation, de formation continue et de promotion du système d’aide médicale.

Articles similaires

2 Comments

  1. Al arabi

    Nous voilà avec des recettes de 50 000 000 000 DH/mois, un peu plus de 500 000 000 000/annuel, la moitié du PIB marocain, si la moitié finance les soins de santé, l’enseignement, les services publics et les pensions et que l’autre moitié va en investissements nous voilà avec quelque chose qui tient la route, sans oublier les exportations, la TVA, les différentes taxes, etc

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *