Téléphonie : Formation d’opérateurs non-voyants

Créé, en avril 2002, en partenariat entre plusieurs départements ministériels, la Ligue Braille du Maroc et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le centre dispense une formation en braille et téléphonie moderne d’une durée de 9 mois complétée par un mois de stage dans les administrations et établissements publics.
Selon le président fondateur de la Ligue Braille, M. Az El Arab Idrissi Regragui, le centre d’apprentissage et de formation (CAF), équipé d’ordinateurs pour la transcription de documents en braille, a pour objectifs de garantir aux non-voyants ou malvoyants une insertion professionnelle, de les doter d’une certaine autonomie pour améliorer leur vie quotidienne, de les rendre plus productifs dans la société et d’encourager l’embauche de ceux d’entre eux qui ont une formation qualifiante dans les secteurs public et privé. Une convention a été conclue avec l’Institut Supérieur de Technologie Appliquée (ISTA) de Taza pour l’homologation des diplômes attribués par le centre d’Apprentissage et de Formation de la Ligue braille, a-t-il déclaré à la MAP.
Le Centre d’Apprentissage et de Formation (CAF) revêt, désormais, un caractère national puisqu’il sélectionne, chaque année, 20 candidats handicapés visuels originaires de plusieurs régions du Maroc, âgés de 18 ans au moins et justifiant du niveau de la sixième ou de la septième année de l’enseignement secondaire, a-t-il dit, rappelant que le partenariat conclu entre la Ligue Braille, les départements ministériels et le PNUD prévoit la formation de 7 promotions d’opérateurs en téléphonie moderne en 7 ans. Le président fondateur de la ligue a souhaité un soutien conséquent de la Fondation Mohammed V pour la solidarité ou de la société civile pour la création d’un studio d’enregistrement de cassettes audio, la lutte contre l’analphabétisme des non-voyants à travers la province et la prévention de la cécité.
D’ailleurs, la Ligue Braille du Maroc organise annuellement des journées d’études à Taza pour la prévention de la cécité avec le concours des services médicaux et des ophtalmologues, couronnées par la distribution d’un lot de lunettes de correction à 200 ou 300 malvoyants nécessiteux.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *