Témoignages

• «J’avais toujours honte d’exhiber mon sourire. Mais dès que j’ai porté un appareil d’orthodontie avec des bagues transparentes et que le traitement a commencé à donner des résultats après plusieurs visites chez l’orthodontiste, j’ai pu avoir confiance en moi. Maintenant que je viens d’enlever l’appareil, je peux sourire comme je veux sans ressentir aucune gêne. Et du moment que mes dents sont bien alignées, je peux même me brosser les dents facilement».

• «J’avais porté un appareil d’orthodontie pendant deux ans. Le traitement avait donné un très bon résultat. Sauf que l’apparition d’une dent de sagesse, après trois ans du traitement, a tout bousillé. Je ne supportais pas d’avoir des dents déchaussées à nouveau. Alors j’ai décidé de refaire le traitement rien que pour m’offrir le plaisir de retrouver mon beau sourire».

• «Depuis deux ans et demi, je porte un appareil dentaire linguale. Cet appareil offre l’avantage d’être invisible, il est donc très esthétique. En plus, les résultats sont très rapidement perceptibles. Je suis jusque-là satisfaite des résultats. Pour ce qui est des désagréments, il n’y a pas de différence avec tout autre appareil dentaire. Je crois vraiment que c’est une révolution en la matière».

• «J’étais condamnée à porter un appareil d’orthodontie pendant cinq ans. Au fait, j’avais commencé le traitement dès l’apparition de cette technologie, donc je n’ai pas pu bénéficier de l’évolution que celle-ci a connue actuellement. Quand même, j’ai obtenu le résultat fort attendu même si j’en garde de mauvais souvenirs. Car quand j’avais porté l’appareil d’orthodontie, je ne pouvais pas mastiquer les aliments, je devais alors me contenter de prendre des soupes ou des repas légers surtout après une visite chez l’orthodontiste qui resserrait l’arc reliant les bagues. Et pour l’enlever, c’était une autre histoire. J’avais vraiment l’impression qu’on allait m’arracher les dents. Sincèrement, à chaque fois que je vois des jeunes porter un appareil d’orthodontie, je me souviens du calvaire que j’ai enduré».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *