Témoignages

• «Dès l’âge de 6 ans, j’ai remarqué que mon fils était plus potelé que la normale. Je croyais qu’il allait perdre du poids dans les années suivantes, mais au contraire, il n’a fait qu’en prendre. Alors déjà à 11 ans, il a atteint 100kg et 1.64m. C’était dur pour lui, puisqu’il n’arrivait même pas à marcher. Sans parler des moqueries qu’il subissait à l’école et dans la rue. Pour l’aider à surmonter son obésité, j’ai décidé de consulter un nutritionniste qui lui a prescrit un régime strict. Heureusement que le résultat était visible au bout de quelques mois, sinon il allait rater ses études, puisqu’il était devenu hostile à l’école».

• «Mon fils a beau suivre un régime prescrit par un médecin spécialiste de l’obésité, les effets n’étaient visibles ni à court ni à moyen termes. Au fil des jours, je me suis rendu compte qu’il ne suivait pas les conseils du médecin à la lettre, puisqu’il mangeait dehors. Alors, j’ai décidé de ne plus lui donner d’argent de poche, comme ça, il évitera de manger à tort et à travers. Même quand il faisait du sport, il n’arrivait pas à tenir le coup, puisqu’il avait des gênes respiratoires. Un de ces jours, j’ai essayé de trouver un exercice physique adapté à sa condition physique jusqu’à ce qu’il a commencé à perdre du poids».

• Je suis inquiète pour ma nièce. A seulement 6 ans, elle pèse 36 kg. Lorsqu’elle mange on dirait un homme de 40 ans! Le pire c’est que ses parents ne s’en inquiètent pas en la laissant manger ce qu’elle veut et quand elle veut, et qu’ il y a toujours plein de cochonneries à manger chez eux. La pauvre petite a tout le temps faim et est souvent triste. Et les parents ne font rien pour l’aider sous prétexte qu’eux aussi étant un peu ronds, le vivent bien !

• Moi quand j’étais petit j’étais obèse. A l’adolescence j’ai atteint les 100kg, résultat : je n’avais pas d’amis… je ne vous dit pas les insultes que j’ai pu entendre! Alors quand je rentrais à la maison je compensais ce mal en mangeant encore plus. C’est plus tard en travaillant dans la restauration que j’ai commencé à me sentir mieux et à maigrir avec les horaires intenses de travail.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *