Témoignages

• «Je préfère de loin les petits seins de ma femme. Je trouve malheureux que les femmes aux petites poitrines se cachent sous des pulls ou essaient de tricher avec des soutiens-gorge pigeonnant, à balconnet ou avec armature. Les petits seins c’est super mignon et en plus ils sont plus réactifs que les gros seins. Avec ses petits bonnets, ma femme me fait grimper au 7ème ciel durant nos rapports ».
• «Tout ce qui est petit est charmant. Les petits seins réagissent mieux aux caresses et aux baisers. En plus d’être plus sensibles, ils supportent plus de mouvements. Des gros seins qui restent inertes, à quoi bon, tandis que des petits seins qui sont embrassés, titillés, sucés et mordus deviennent durs et les tétons se développent fortement. Difficile dans une telle situation de ne pas être excité. Du coup, ma préférence va aux petits bonnets».
• «Je fais partie des hommes qui aiment les fortes poitrines. C’est une obsession. Les seins sont le symbole de la féminité. Plus ils sont gros, plus la femme est excitante. Une femme avec une poitrine plate fait plus penser à un homme. C’est toujours agréable de regarder une femme qui exhibe ses gros seins en portant un décolleté et c’est encore mieux durant le rapport sexuel».
• «Les seins occupent une place très importante dans la sexualité. Pour moi, peu importe la taille des seins, petits ou gros. Il suffit qu’ils soient bien formés et surtout très fermes. En voyant des jolis seins, je ne peux pas m’empêcher de les imaginer bouger. Pendant l’amour, je trouve qu’il n’y a rien de plus excitant que d’observer les mouvements d’une poitrine ralentir ou s’accélérer en fonction de la cadence…».
• «Des beaux seins, ce sont des seins de taille moyenne qui réagissent. Tout le contraire des seins refaits qui, pour en avoir connu, deviennent comme du marbre. Je suis très sensible à la forme du téton : je ne les aime pas trop longs, mais assez quand même pour pouvoir les mordiller. L’idéal étant évidemment quand ils pointent vers le haut. Un pur délice … ».
• «J’aime les fortes poitrines comme celles de Pamela Anderson ou de Salma hayek. Le problème est que ma femme a de petits seins qui tombent. Rien d’attirant et d’excitant. J’évite au maximum de les toucher ou de les caresser. Je me sens de plus en plus frustré. La dernière fois, je l’ai encouragé à se refaire les seins mais elle a refusé. Du coup, je surfe régulièrement sur les sites porno pour contempler les gros seins. Que du plaisir !» .
• «Je suis atterré par le fait qu’une femme se déprécie parce qu’elle a de petits seins! Dans l’imaginaire des hommes, les femmes à grosse poitrine, c’est l’extase au lit. Mais les filles aux petits seins doivent arrêter d’angoisser, les femmes siliconées c’est loin d’être le bonheur absolu. Ce n’est pas avec ce genre d’artifices que l’on peut construire une relation durable. Les petites poitrines ont un avantage non négligeable, elles sont jolies et très excitantes».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *